2016-12-09 Pour le JLD de Rennes un parent analphabète majeur protégé n’est pas un tiers compétent

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/IbucAu ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/604

Document du vendredi 9 décembre 2016
Article mis à jour le 27 août 2020
par  A.B., H.F., Y.F.

Sur notre site de façon connexe : 2016-08-19 JLD de Versailles • Une voisine sans lien avec la personne hospitalisée n’est pas compétente pour être tiers demandeure

Ainsi que : 2015-12-01 Mainlevée d’une SDT : la directrice du foyer d’hébergement n’avait pas qualité pour être tiers demandeure

Ou bien : 2011-06-01 T.A. de Paris • Un ami n’est pas compétent pour être tiers demandeur à lune HDT


Note introductive - CRPA

PDF - 1.6 Mo
2016-12-09 JLD de Rennes - Deux ordonnances de mainlevée de SDT.

En pièces jointes deux ordonnances du 9 décembre 2016 prises par le juge des libertés et de la détention de Rennes sur conclusions et arguments de Me Aurélie Chatel-Chevet, avocate au Barreau de Rennes, avec une analyse que vous trouverez ci-dessous.

La deuxième ordonnance (n°16/07603), à propos du frère en tant que tiers demandeur non compétent, est particulièrement originale.


Mail de Me Aurélie Chatel-Chevet du 14 décembre 2016

OBJET : Deux ordonnances du JLD de Rennes rendues le 9 décembre 2016.

Messieurs,

Vous trouverez ci-joint deux ordonnances de mainlevée du juge des libertés et de la détention de Rennes rendues le 9 décembre 2016 :

— 1re ordonnance :

SDTU [Soins sur demande d’un tiers durgence] : le second moyen tendant à obtenir la mainlevée de la mesure d’hospitalisation sous contrainte est accueilli car les certificats des 24 h et 72 h ont été rédigés par le même psychiatre et non par deux psychiatres distincts.

— 2e ordonnance :

SDT [Soins sur demande d’un tiers] : la demande du tiers s’est convertie en une demande rédigée par le secrétariat de l’établissement de soins en faisant attester deux agents de l’établissement comportant la signature tremblante du frère de l’hospitalisé qui ne sait ni lire, ni écrire et qui fait l’objet d’une mesure de protection. Les coordonnées de la mère de la personne hospitalisée figuraient, par ailleurs, sur le bulletin d’entrée mais elle n’a pas été sollicitée pour rédiger la demande.

Le moyen est accueilli et la mesure d’hospitalisation est levée.

Respectueuses salutations.

Aurélie Chatel-Chevet. Avocate au Barreau de Rennes.



Sur le Web

15 juin - Prédire les comportements suicidaires chez les étudiants grâce à l’intelligence artificielle

15 juin - Un numéro unique de premier contact avec les CMP à l’EPSM de Lille

15 juin - Une mobilisation des psychologues le 10 juin dernier « exceptionnelle »

15 juin - Contributions encore attendues pour les Assises de la santé mentale et de la psychiatrie

15 juin - #JenParleA : une campagne digitale pour libérer la parole des adolescents « en souffrance »

15 juin - Référentiel métier et formation des aides-soignants : du nouveau pour la rentrée 2021

14 juin - L’approche communautaire pour mettre fin aux violations des droits humains en santé mentale

11 juin - Les engagements de l’Union syndicale de la psychiatrie

11 juin - Aquot, un jeu pour sensibiliser aux répercussions fonctionnelles d’un trouble cognitif

11 juin - Des « formations flash » pour les professionnels de santé en cas d’alerte sanitaire

11 juin - Emploi et handicap : une réalité très hétérogène

10 juin - Sortie de crise sanitaire : l’OCDE parie sur l’amélioration des soins de santé mentale

10 juin - Lancement d’Esope : équipe de soins et d’orientation de psychiatrie pour les étudiants

10 juin - Parution des grilles salariales des personnels soignants, médico-technique et de la rééducation au 1er octobre 2021

10 juin - Du 11 au 13 juin, mobilisation autour de la santé mentale avec l’association Psychodon !

10 juin - Traitement de l’addiction au cannabis : Aelis Farma signe un accord à 30 millions de dollars

10 juin - Prévention du suicide : « Créer l’espoir par l’action »

10 juin - Isolement-contention : les syndicats de psychiatres exigent «la fin du bricolage législatif»

9 juin - Le sommet mondial sur la santé mentale « Mind the Rights Now » à Paris début octobre

9 juin - Lutte contre l’alcoolisme : 1 euro investi dégage 16 euros de retombées économiques