2011-06-01 (jpa/ta/can) Pour le Tribunal administratif de Paris, la qualité d’ami ne suffit pas pour qualifier un tiers demandeur à l’hospitalisation sur demande d’un tiers

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/7Sevt ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/161

Document du mercredi 1er juin 2011
Article mis à jour le 27 février 2016

Le Tribunal administratif de Paris précise dans cette décision ce que l’on doit entendre juridiquement par la notion de l’article L. 3212-1 ancien du code de la santé publique, de « personne susceptible d’agir dans l’intérêt de… » la personne sous hospitalisation sur demande d’un tiers.

On observera que la réforme du 5 juillet 2011 sur les soins sans consentement spécifie explicitement que les personnes extérieures au cercle familial qui sont tiers demandeurs aux mesures de contrainte psychiatrique à la demande d’un tiers doivent justifier « … de l’existence de relations avec le malade antérieures à la demande de soins et lui donnant qualité pour agir dans l’intérêt de celui ci ».

PDF - 249.8 ko
2011-06-01 TA de Paris
Annulation d’H.D.T. au motif de tiers simplement « ami » sans précision

Nous citons un passage de cette décision du Tribunal administratif de Paris, page 3 : "Considérant que la demande d’hospitalisation de Mme … a été signée, le 12 octobre 2007, par M. … déclarant être un “ami” de la requérante ; que, toutefois, une telle circonstance, même à la supposer établie, ne suffit pas à cf. à M. … qualité pour agir dans l’intérêt de Mme … au sens des dispositions précitées de l’article L. 3212-1 du Code de la santé publique ; qu’il ne ressort aucunement des pièces du dossier que le centre hospitalier Sainte-Anne se serait assuré que la personne demandant l’hospitalisation et celle dont l’hospitalisation était demandée avaient bien noué une relation personnelle antérieure au 12 octobre 2007 ; que, par suite, la décision en date du 17 octobre 2007 décidant l’hospitalisation de Mme … à la demande d’un tiers à compter du 12 octobre 2007 doit être annulée …".

DÉCIDE :

Article 1er : La décision du directeur du centre hospitalier Sainte-Anne en date du 17 octobre 2007 prononçant l’hospitalisation de Mme … à la demande d’un tiers à compter du 12 octobre 2007 et les décisions … sont annulées."

Voir en pièce jointe ce jugement au format Pdf.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

22 mars - Une parodie de justice – 18 avocats turcs condamnés à de longues peines de prison, 159 ans, 1 mois, 30 jours au total

22 mars - Contre l'usage du LBD : une QPC déposée devant le Conseil d'Etat par plusieurs organisations

22 mars - Les examens osseux déclarés conformes à la Constitution : nos organisations continueront d'exiger leur interdiction

22 mars - Décision du Conseil constitutionnel sur la réforme de la justice : des victoires sur les libertés fondamentales, au goût amer

21 mars - Contre l’usage du LBD : la CGT, la LDH, le SM, le SAF, l’UNEF, l’UNL, continuent le combat !

20 mars - Liberté pour notre consœur iranienne Nasrin Sotoudeh

20 mars - Notre porte étroite adressée au Conseil constitutionnel sur la loi « visant à renforcer et garantir le maintien de l'ordre public lors des manifestations »

14 mars - Loi dite « anti-casseurs » : le Conseil constitutionnel doit saisir la balle au bond

12 mars - Levons-nous, ils sont devenus fous !

12 mars - Préavis de grève pour le 21 mars 2019

7 mars - Barème « Macron » des indemnités pour licenciement injustifié : Panique à la chancellerie ?

7 mars - Une proposition de loi contre la liberté de manifester

7 mars - Une proposition de loi contre la liberté de manifester

6 mars - L'amende forfaitaire pour usage de drogues doit être censurée par le Conseil constitutionnel

1er mars - Notre porte étroite adressée au Conseil constitutionnel sur les lois organique et ordinaire de réforme de la justice

28 février - NON au fichage des mineur.e.s non accompagné.e.s !

28 février - Non au fichage des mineurs non accompagnés et à une réforme de l'ordonnance de 45 sans débat démocratique !

27 février - Permanence « Gilets jaunes » lettre ouverte du SAF au Procureur de la République du TGI de Paris

27 février - Non, maintenir enfermés des innocents n'est pas « classique »

27 février - REFORME DE LA JUSTICE : SONNES MAIS PAS KO LE COMBAT CONTINUE POUR UNE JUSTICE DE QUALITE, ACCESSIBLE, EGALE POUR TOUS ET PROTECTRICE DES LIBERTES ET DES MINEURS

27 février - Parlons d'Europe ! Cycle de conférences organisé par MEDEL

26 février - Lettre ouverte du SAF, ELENA et l’ADDE à la Présidente de la CNDA

26 février - Appel à mobilisation nationale le 21 mars 2019 à Paris

26 février - Manifeste pour l'appropriation sociale du médicament à signer en ligne

25 février - Le procureur de la République de Paris : le maillon faible des garants de la liberté individuelle ?