2017-04-04 (jpj/tgi/jld) JLD de Dijon • Mainlevée d’une mesure de SDRE pour tardiveté du certificat médical de 24 heures

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/NUgmMJ ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/637

Document du mardi 4 avril 2017
Article mis à jour le 26 avril 2017
par  A.B., H.F.

Sur notre site internet : 2012-07-04 (jpj/tgi/jld/cn/cm) Le JLD de Strasbourg lève une H.D.T. lors d’un contrôle obligatoire, du fait de l’absence d’un des deux certificats médicaux d’admission

Ainsi que : 2013-06-12 (jp/jpj/ca) La Cour d’appel de Versailles donne mainlevée d’une réintégration en internement à temps complet, à la suite d’un programme de soins, au motif, entre autre, que l’examen somatique obligatoire dans le délai de 24 heures, n’a pas été réalisé


Note introductive - CRPA

PDF - 1.9 Mo
2017-04-04 Ordonnance du JLD de Dijon.

Ci-joint une ordonnance de mainlevée d’une mesure de soins sur décision du représentant de l’État (SDRE) prise par le juge des libertés et de la détention de Dijon, le 4 avril 2017, sur arguments de Me David Gourinat, avocat au Barreau de Dijon.

Le motif de la mainlevée est en l’espèce la tardiveté du certificat médical de 24 h suivant l’admission de la patiente en mesure d’observation sur un arrêté municipal provisoire.

À noter que le JLD de Dijon rejette l’argument de l’irrégularité de l’arrêté préfectoral en ce que celui-ci ne saurait être entaché par l’irrégularité de l’arrêté municipal provisoire précédant en application d’une jurisprudence du Conseil d’État du 9 juin 2010. Ces deux types d’arrêtés étant distincts et ne provenant pas de la même autorité.


Mail de Me David Gourinat, avocat au Barreau de Dijon

14 avril 2017.

OBJET : mainlevée JLD Dijon.

Cher Monsieur,

Vous trouverez ci-jointe une ordonnance du JLD de Dijon ordonnant la mainlevée d’une hospitalisation demandée sur le fondement combinée des dispositions des articles L. 3213-2 et L. 3211-2-2 du code de la santé publique.

Le motif retenu est la violation du délai de 24h à compter de l’admission en soins psychiatriques pour établir le premier certificat médical.

Je vous en souhaite une bonne réception.

Je vous prie de croire, cher monsieur, à l’assurance de ma parfaite considération.

David Gourinat. Avocat associé. SCP Clemang - Gourinat.



Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

15 janvier - Pour une réforme constitutionnelle assurant pleinement l'indépendance de la justice

12 janvier - Colloque Justice des mineur.e.s 2018 - Une vraie alternative à l'enfermement des enfants : la liberté

12 janvier - Colloque : "Ce qui fait et défait l'humain" - 12 et 13 mars 2018 à Bruxelles

12 janvier - En 2018, tous ensemble on se relève… Tous ensemble on sauve notre Hôpital Public...

11 janvier - Publication de rapports de visite

11 janvier - Note de lecture « Un député à l'hôpital psychiatrique »

10 janvier - Les droits fondamentaux des mineurs en établissement de santé mentale

9 janvier - Le Directeur des services judiciaires doit prendre de bonnes résolutions pour 2018 !

9 janvier - Chantiers de la Justice : les contributions du Syndicat de la magistrature

4 janvier - Visite du Président de la Turquie en France : notre courrier à Emmanuel Macron

4 janvier - Texte préparatoire au congrès de l'USP : Sécurité sociale et soins psychiatriques

3 janvier - Conduite automobile et traitement psychotrope

Décembre 2017 - Communiqué commun Union Syndicale de la Psychiatrie - Syndicat des Psychiatres des Hôpitaux : Etre aux ordres du Ministère de l'Intérieur ne fait pas partie des vœux de la psychiatrie publique

Décembre 2017 - Décret n° 2017-1811 du 28 décembre 2017 relatif aux conditions et modalités de mise en œuvre du vote électronique par internet pour l'élection des représentants du personnel au sein des instances de représentation des personnels médicaux, odontologistes et pharmaceutiques des établissements publics de santé et de certains établissements sociaux et médico-sociaux

Décembre 2017 - Observations sur l'application de la loi du 7 mars 2016 relative au droit des étrangers