2017-03-29 (jpj/ca) C.A. Versailles • Mainlevée d’une mesure de SDRE : saisine tardive du JLD pour un contrôle obligatoire à 6 mois

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/Vs9YvH ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/636

Document du mercredi 29 mars 2017
Article mis à jour le 18 août 2019
par  A.B., H.F., Y.F.

Sur notre site internet : 2012-08-03 (jpj/ca/cn/cm) C.A. Paris • Mainlevée d’une SDRE sur fugue pour tardiveté de la saisine du JLD

Ainsi que : 2016-04-12 (jpj/tgi/jld) Mainlevée d’une SDT pour tardiveté de la saisine par l’hôpital du greffe du JLD de Versaillles


Note introductive - CRPA

C’est ici une mesure de soins sur décision du représentant de l’État au long cours qui est levée par ordonnance de la Cour d’appel de Versailles, prise le 29 mars 2017, sur arguments et conclusions de Me Raphaël Mayet, avocat au Barreau de Versailles.


Mail de Me Raphaël Mayet

OBJET : ordonnance de la CA de Versailles rendue le 29 mars 2017.

Reçu le 31 mars 2017.

Monsieur,

PDF - 184.2 ko
2017-03-29 Ordonnance de la Cour d’appel de Versailles.

Je vous prie de trouver, ci-joint, un tirage de l’ordonnance rendue le 29 mars dernier par le Premier Président de la Cour d’appel de Versailles qui rappelle qu’en cas de saisine tardive dans le cadre du contrôle semestriel, le juge des libertés et de la détention doit constater que la mainlevée de l’hospitalisation complète est acquise.

En première instance le juge des libertés et de la détention de Pontoise avait estimé qu’une saisine tardive ne causait aucun grief à la personne hospitalisée.

Ce n’est pas ce que dit le texte de l’article L 3211-12-1 3° IV du Code de la Santé Publique.

Je vous prie de croire, monsieur, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Maître Raphaël Mayet. Avocat à la Cour.

Cabinet Mayet et Perrault.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2017

>>

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

6 juillet - « Les enfermés » : un livre photographique pour donner à voir réalité de l’enfermement

5 juillet - CGLPL respect des droits fonadementaux à l'épreuve du covid

5 juillet - Liberté d'expression et poursuites disciplinaire

5 juillet - ce ne pas faute de l'avoir annoncé

5 juillet - un constat de plus sur l'état de la psychiatrie

2 juillet - Les droits fondamentaux des personnes privées de liberté à l’épreuve de la crise sanitaire

30 juin - Nos observations devant la commission relative à l'avenir de la profession d'avocat son équilibre économique et ses conditions d'exercice

29 juin - Observations relatives à la proposition de loi instaurant des mesures de sûreté à l'encontre des auteurs d'infractions terroristes à l'issue de leur peine

29 juin - Travail à distance : notre analyse de vos réponses à notre questionnaire et nos observations sur le sujet

26 juin - Appel du 30 juin

25 juin - Avis relatif à la défense dans les lieux de privation de liberté

21 juin - Sans titre

21 juin - L'isolement et la contention devant le Conseil constitutionnel

19 juin - Remontées d'information : aux actes !

19 juin - Contrôle du juge judiciaire sur les mesures d’isolement et de contention en psychiatrie

19 juin - Recommandations en urgence relatives à l’établissement public de santé Roger Prévot à Moisselles (Val-d’Oise)

18 juin - Témoignages de psychiatres dans la crise Covid

17 juin - Sous la fin annoncée de l'état d'urgence, une reconduction des mesures d'exception attentatoires aux libertés

17 juin - Soins sans consentement et droits fondamentaux

15 juin - Notre contribution à la mission de contrôle du Sénat sur les mesures liées à l'épidémie de Covid-19

15 juin - La liberté de manifester enfin déconfinée ?

12 juin - Appel pour le 16 juin 2020

11 juin - Pour un contre Ségur

11 juin - Communiqué unitaire : Le 16 juin 2020 - Pour la défense et l'amélioration de notre système de santé - Tout·e·s ensemble salarié·e·s, usager·e·s, population mobilisé·e·s - Nous sommes tou·te·s concerné·e·s !

10 juin - Prise en charge pénitentiaire des personnes « radicalisées » et respect des droits fondamentaux