2012-09-05 JLD Dijon • Mainlevée d’une SDTU pour défaut de caractérisation de l’urgence

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/DwSbk ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/260

Document du mercredi 5 septembre 2012
Article mis à jour le 27 août 2020
par  CRPA

Nous renvoyons sur ce même sujet du défaut de motivation de l’urgence dans les SDTU, à notre précédent article : 2012-09-07 JLD d’Amiens • Mainlevée d’une SDTU pour absence de risque grave pour l’intégrité de la patiente.

Voir également : 2012-08-02 La CAA de Nancy précise la jurisprudence dans l’hospitalisation sur demande d’un tiers d’urgence.


PDF - 263.8 ko
2012-09-05 Ordonnance de mainlevée du JLD de Dijon
Du 5 septembre 2012

Ci-joint une décision encore une fois avant-gardiste, obtenue par Me Franck Petit du barreau de Dijon, du Juge des libertés et de la détention de Dijon, le 5 septembre 2012, libérant d’un internement en soins sur demande d’un tiers au titre de l’urgence un interné qui était, au moment de son arrestation, en état d’imprégnation éthylique.

PDF - 1 Mo
2012-09-06 Lettre d’introduction de Me F. Petit
à l’ordonnance de mainlevée du JLD de Dijon du 5 septembre 2012 sur une SDTU

Me Franck Petit, nous ayant envoyé cette ordonnance avec une lettre d’introduction détaillant longuement les moyens qu’il a soulevés dans cette affaire, et les axes de cette jurisprudence, nous renvoyons les lecteurs à cette lettre, également en pièce jointe.

Le cabinet de Me Franck Petit a obtenu, depuis une dizaine d’années, que la juridiction de Dijon, Cour d’appel incluse, se considèrent compétents, en matière de contentieux de l’internement psychiatrique, tant sur les illégalités de droit formel de la compétence actuelle de la juridiction administrative, que sur les illégalités au fond, qui sont de la compétence des juridictions de l’ordre judiciaire. Cet état de fait a été l’occasion de jurisprudences parfois étonnantes, dont nous nous sommes faits l’écho dans ce même site, en 2011.



Sur le Web

18 juillet - Les USIP : les symptômes de la dérive d’une psychiatrie sans boussole

18 juillet - Publication de rapports de visite

13 juillet - Recommandations en urgence relatives au centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan (Gironde)

8 juillet - Souffrez et déprimez en paix, bonnes gens, le néolibéralisme veille…

7 juillet - L’intimité au risque de la privation de liberté

5 juillet - Pas question de gagner plus pour travailler aussi mal !

5 juillet - Constat et revendications en conséquence de l’USP

1er juillet - Suite à la grève du 28 juin 2022…

1er juillet - JIM.fr – La psychiatrie hospitalière dans la rue pour alerter sur un « effondrement proche »

27 juin - Cet été, il n’y a pas que les services d’urgences qui risquent de fermer…

16 juin - Préavis de grève le 28 juin 2022

10 juin - Communiqué IDEPP, le SPEP, le SPH et l’USP : appel à journée de grève le 28 juin 2022

2 juin - Rapport d’activité 2021

23 mai - Appel à « voter pour » aux législatives

17 mai - Publication de rapports de visite

17 mai - liberté d'association et Conseil d'Etat

6 mai - Responsabilité pour faute du CH pour défaut de surveillance (2h sans surveillance), à la suite du décès par asphyxie d'un résident d'EHPAD ayant fait l'objet d'une mesure de contention ventrale.

4 mai - Décret du 25 avril 2022 précisant les dispositions de procédure pénale relatives à la responsabilité pénale en cas de trouble mental [communiqué]

3 mai - Avis relatif à l’interprétariat et à la compréhension des personnes privées de liberté

1er mai - 1er mai 2022: entrée en vigueur du premier code pénitentiaire