2011-08-12 (artj/doctj-mins-minj-mini) Le Ministère chargé de la santé dédie une page de son site sur l’Internet à la mise en œuvre de la loi du 5 juillet 2011 relative aux soins psychiatriques sans consentement

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/K2uwM ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/149

Document du vendredi 12 août 2011
Article mis à jour le 10 février 2015

Le Ministère chargé de la santé consacre une page dédiée de son site sur l’Internet à la mise en œuvre de la loi du 5 juillet 2011 relative aux « soins » psychiatriques sans consentement. On trouve cette page avec tous les documents mentionnés ci-après soit à l’adresse : http://www.sante.gouv.fr/la-reforme-de-la-loi-relative-aux-soins-psychiatriques, soit à l’adresse : http://www.loipsy2011.sante.gouv.fr.

On observera que l’annexe de la Circulaire du Ministère de la santé du 29 juillet 2011 mentionnée dans ce site, comporte aux sections 8. — et 9°) un modèle de « requête en mainlevée de soins psychiatriques adressée au juge des libertés et de la détention… ». Parmi les indications sur les pièces justificatives à fournir, l’une est fortement inexacte et n’est du reste pas légalement prévue : le fait pour la personne internée de devoir fournir à l’appui de sa requête un justificatif d’identité. Il est en effet rare voire exceptionnel qu’une personne internée se voie laissés ses documents d’identité et qu’en prime elle aie latitude pour les photocopier. De même un tiers demandeur à la mainlevée n’a pas forcément un tel justificatif disponible. Ce justificatif n’est en rien un préalable ou une obligation dans le cadre d’une telle requête. On voit mal, sur ce même point d’ensemble, comment une personne enfermée et sous traitements psychiatriques abêtissants pourrait faire pour triompher de ses traitements neuroleptiques pour s’emparer de la documentation utile à fin de mainlevée de la mesure de contrainte qu’elle subit. Il aurait été plus évident que ce genre de démarches soit prévu dans le cadre de la mesure dite « d’observation » préalable et que cette période préalable ne soit pas ce qu’elle est actuellement : une période de contrainte aux soins.


Nous reproduisons ci dessous le texte de cette page du site sur l’Internet du Ministère de la santé à laquelle nous renvoyons quant aux liens eux-mêmes sur : http://www.loipsy2011.sante.gouv.fr.
Cette reproduction n’est faite qu’à titre d’information.

Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

Réforme de la loi relative aux soins psychiatriques

[juillet 2011]

À la suite d’une question prioritaire, le Conseil constitutionnel a décidé que la loi de 1990, qui organise les soins sans consentement en psychiatrie, devait être réformée. Cela pour permettre une intervention du juge des libertés et de la détention (JLD) pour le maintien d’une personne en hospitalisation sans son consentement pour une période de plus de 15 jours. Les travaux menés en 2010 ont débouché sur le vote d’une nouvelle loi par le parlement le 22 juin 2011 : celle-ci applicable depuis le 1er août.

  • Les textes législatifs et juridiques
     

— Loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge.

— Décret n° 2011-846 du 18 juillet 2011 relatif à la procédure judiciaire de mainlevée ou de contrôle des mesures de soins psychiatriques (PDF - 190.9 ko) (préparé par le ministère chargé de la justice).

— Décret n° 2011-847 du 18 juillet 2011 relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge (PDF - 191.3 ko) (préparé par le ministère chargé de la santé).

— Circulaire CIV/03/11 du 21 juillet 2011 présentant les principales dispositions de la loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge et du décret n° 2011-846 du 18 juillet 2011 relatif à la procédure judiciaire de mainlevée ou de contrôle des mesures de soins psychiatriques (PDF - 1.3 Mo) (ministre chargé de la justice et des libertés).

— Circulaire n° DGOS/R4/2011/312 du 29 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge (PDF - 104.7 ko) (ministre chargé de la santé).

Annexes de la circulaire (PDF - 1 Mo)

— Circulaire du 11 août 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge (PDF - 2.5 Mo) (ministre chargé de l’intérieur et ministre chargé de la santé).

  • Les supports pédagogiques

La réforme de la loi psychiatrie de 1990 : 8 points-clés pour vous guider
— Le vade mecum (PDF - 198.7 ko).
— Le diaporama (PDF - 134.5 ko).
— La réforme de la loi psychiatrie de 1990 : mise en œuvre.
— Le diaporama (PDF - 62 ko).
— Les certificats et avis médicaux (PDF - 25.5 ko).
— La procédure sur demande d’un tiers ou en cas de péril imminent (PDF - 31.7 ko).
— La procédure sur décision du représentant de l’État ou de l’autorité judiciaire : entrée dans le dispositif de soins (PDF - 52.6 ko).
— L’escorte des personnes hospitalisées sans consentement (PDF - 87.7 ko).

  • La foire aux questions

La foire aux questions sur la réforme des soins psychiatriques (mise à jour 9 août 2011) (PDF - 188.6 ko)

  • Les modèles d’arrêtés et autres documents-modèles

Les modèles d’arrêtés.
Les décisions du directeur d’établissement.
Le modèle de saisine du juge par le préfet (PDF - 36.5 ko).

Information à l’attention des personnels des Agences régionales de santé utilisant le logiciel HOPSY (gestion des arrêtés préfectoraux)

La poursuite de l’utilisation du logiciel HOPSY (version 1.4.7 actuelle) est recommandée à partir du 1er août 2011, selon des modalités spécifiques décrites dans un guide.

Concernant les échéances de saisine du juge des libertés et de la détention, un outil complémentaire à HOPSY (sous forme d’une feuille de calcul Excel) est mis à votre disposition.

Le guide et l’outil « saisines JLD » sont disponibles depuis le logiciel HOPSY (onglet "intra").

  • Pour en savoir plus
     

— Dossier législatif de la loi relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge

— Pour toute question : lopsy2011[@]sante.gouv.fr

— Source :
Direction générale de la santé
Direction générale de l’offre de soins
14, avenue Duquesne
75007 Paris


Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

18 janvier - Fédération Sud Santé sociaux : 22 janvier 2019 Mobilisation Nationale de la Psychiatrie. Dignité pour les personnes soignées et pour celles qui soignent !

17 janvier - Printemps de la psychiatrie - Pour un renouveau des soins psychiques

16 janvier - La liberté de manifester vaut mieux qu'une concertation bâclée

15 janvier - Préavis de grève pour le 22 janvier 2019

14 janvier - Baisse des UV en droit des étrangers : La prime de fin d’année du gouvernement aux avocat.e.s !

11 janvier - Tribune : le droit de manifester restera-t-il sur le bord des ronds points ?

11 janvier - Projet de loi justice – Défendons ensemble une justice de qualité pour toutes et tous – Manifestation nationale à Paris le 15 janvier 2019 !

11 janvier - Appel pour la journée nationale de la psychiatrie du 22 janvier. Pétition

10 janvier - Communiqué unitaire d'appel à la manifestation du 15 janvier contre le projet de réforme de la justice

8 janvier - Ne bradons pas la liberté de manifester !

8 janvier - Proposition de loi anticasseurs : une atteinte à la liberté d’expression

2 janvier - Appel à mobilisation pour la Journée nationale de la psychiatrie le 22 janvier 2019

2 janvier - Pinel en lutte : Opération « LA PSY EN SANDWICH » le 22 janvier 2019 à Paris

1er janvier - actualité pénitentiaire décembre 2018

Décembre 2018 - Justice des enfants : non à une réforme confisquée et expédiée

Décembre 2018 - Loi de Programmation Justice 2018-2022 – Justice des mineur.e.s : le SAF et plusieurs organisations interpellent la Garde des Sceaux

Décembre 2018 - Publication de rapports de visite

Décembre 2018 - Attractivité du parquet : l'inspection vise juste

Décembre 2018 - PROJET DE LOI JUSTICE Contre la destruction du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous »

Décembre 2018 - Appel unitaire à manifester à Paris le 15 janvier 2019 contre le projet de réforme de la justice

Décembre 2018 - Plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs : La première brèche…

Décembre 2018 - MANIFESTER EST UN DROIT ! LE SAF DEMANDE L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA RÉPRESSION !

Décembre 2018 - Panne d'algorithme : Macronie suite et fin ? par Pierre Paresys

Décembre 2018 - dernières publications à la revue santé mentale

Décembre 2018 - Quel juge administratif pour les étrangers ?