2019-06-12 (artj) 7 000 mainlevées judiciaires d’hospitalisations sans consentement en 2018 et en 2017

https://psychiatrie.crpa.asso.fr/701

Document du jeudi 13 juin 2019

par  A.B.

Sur notre site internet : 2016-02-01 (cm) Statistiques 2015 des contrôles judiciaires des hospitalisations psychiatriques sous contrainte

Mais aussi : 2019-06-07 (cm) Statistiques 2018 : Le Gouvernement mène une politique de hausse des soins sans consentement

Pour retrouver cet article sur l’édition participative Les contes de la folie ordinaire, de Mediapart, cliquer sur ce lien


Communiqué - 7 000 décisions de mainlevée d’hospitalisations sans consentement en 2018 et en 2017 prises par les JLD

PDF - 172.4 ko
2019-06-12 Statistiques HSC ministère de la Justice.

 

Trouvez en pièce jointe les statistiques 2012 - 2018 définitives des contrôles par les juges des libertés et de la détention des hospitalisations psychiatriques sans consentement. Il manque à ce tableau le nombre de mainlevées accordées par les Cours d’appel. En incluant une estimation de celles-ci, d’après ce que nous savons de la Cour d’appel de Versailles, on serait à un total d’environ 7 100 mainlevées judiciaires accordées pour 2018 et pour 2017.

PDF - 82.9 ko
2019-06-13 Communiqué CRPA.

Le total dûment documenté des décisions de mainlevées prises par les juges de libertés et de la détention est de 6934 mainlevées en 2018, 6984 en 2017, 6642 en 2016, 6711 en 2015, 6193 en 2014, 6314 en 2013, et 5193 en 2012.

Le pourcentage de ces mainlevées en volume reste dans les 9 % depuis 2012 du total des décisions prises une fois soustraits les non lieux à statuer (environ 5% des saisines des greffes des JLD).

On constate un pic du pourcentage de mainlevées en 2013 du fait que les JLD ont pu, à dater du 1er janvier 2013, connaître des irrégularités de droit formel.

Le passage du contrôle de plein droit de 15 j à 12 j, avec la représentation obligatoire par avocat des personnes hospitalisées sans consentement au 1er septembre 2014 a contribué à la très nette hausse (+ 25 % entre 2012 et 2017) du nombre de mesures contrôlées, mais aussi à celle des mainlevées accordées, du fait d’une implication de certains barreaux qui se sont organisés en conséquence dans le respect de l’éthique de la profession d’avocat.

On note que nombre de Barreaux à travers la France ne se sont pas organisés de façon pertinente - idem pour les JLD de leurs différents ressorts. L’institution judiciaire française étant dysfonctionnelle, cette institution - comme d’autres institutions - souffre d’un certain discrédit.

Nous ne pouvons que féliciter ces avocats et ces magistrats qui à travers le pays s’efforcent de faire fonctionner le contrôle judiciaire des hospitalisations sans consentement de sorte que le droit passe, alors même qu’ils sont minoritaires et que pour certains d’entre eux, ils encourent des risques professionnels à ne pas être ségrégationnistes.



Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

24 juin - Elections professionnelles des praticiens hospitaliers - Votez !

19 juin - Droit d’asile : une justice à l’abri des regards

13 juin - Deuxième visite du centre psychothérapique de l’Ain [communiqué]

11 juin - Cotiser plus pour gagner moins ! La fausse équité de la réforme des retraites

11 juin - Débat : Quelle alternative politique à partir des besoins des patients, dans le respect de leurs droits humains et de leur intégrité ?

11 juin - Journées de l'Appel des appels les 6 et 7 septembre 2019 à Marseille

11 juin - Les 8 propositions de la Coordination de défense de service publics

5 juin - Publication de rapports de visite

4 juin - L'envers du décor : notre grande enquête sur la charge de travail dans la magistrature

4 juin - Communiqué du Printemps de la psychiatrie - Urgences : appel à manifester le 6 juin

3 juin - Compte rendu de l'audition de l'USP à l'Assemblée nationale le 21 mai 2019

29 mai - Notre courrier à la garde des Sceaux sur la réforme de la justice

29 mai - Notre courrier à la garde des Sceaux sur la réforme de l'ENM

28 mai - NON À L'OMERTA GÉNÉRALISÉE ! REFUSONS LA POLITIQUE DE LA PEUR

28 mai - Communiqué du Printemps de la psychiatrie : « Un fichier terrorisant »

27 mai - Rencontre débat publique avec Jean-Pierre Martin, psychiatre, autour de son livre Emancipation de la psychiatrie, mardi 4 juin 2019

23 mai - Lettres des magistrats turcs

23 mai - Pas d'hôpital sans médecin

22 mai - Mobilisation syndicale devant les juges contre le plafonnement des indemnités pour licenciement injustifié

22 mai - Réforme de l'ordonnance de 45 : la plateforme commune des professionnels de la justice des enfants et des adolescents

22 mai - Réforme de la justice des mineurs : les professionnels de la justice des enfants et des adolescents formulent des propositions communes

17 mai - Première victoire relative au fichier biométrique des mineurs non accompagnés !

16 mai - COMMUNIQUE DE PRESSE UNITAIRE Proposition de loi pour l’aide sociale à l’enfance : Un pas en avant… deux pas en arrière… et au final c’est le droit des jeunes qui recule !

16 mai - Réaction ! Le Conseil d’Etat accepte de renvoyer au Conseil Constitutionnel la question de la conformité à la Constitution du fichage des mineur.es isolé.es étranger.es

15 mai - Proposition de loi Bourguignon pour l'aide sociale à l'enfance : un pas en avant...deux pas en arrière...