2019-05-14 (oru/gia) Décès de M. Thierry Jouanique, ancien président du Groupe information asiles (GIA)

• Pour citer le présent article : https://psychiatrie.crpa.asso.fr/706

Document du mardi 14 mai 2019
Article mis à jour le 20 août 2019
par  A.B.

Sur notre site internet : 2010-11-11 (crpa) Sur les événements qui ont rendu nécessaire la fondation du CRPA

2012-07-06 (cm/oru/gia) Un décès au Groupe Information Asiles (GIA)

Article Wikipedia sur le GIA, cliquer sur ce lien

Pour retrouver cet article sur l’édition participative de Mediapart, Les Contes de la folie ordinaire, cliquer sur ce lien

Ensemble des articles de ce site sur le GIA cliquer sur ce lien


Notice nécrologique

Le bulletin municipal du mois de juin de la ville de Garches (92, Hauts-de-Seine) a annoncé le décès de M. Thierry Jouanique, le 14 mai 2019 à l’âge de 59 ans suite à une longue maladie. Thierry Jouanique était né en août 1959.

Il avait intégré le Groupe information asiles (GIA) que je présidais à cette époque en 2004 suite à ses trois H.D.T. de 1999 et 2002. Ces trois internements avaient été annulés par la juridiction administrative, une indemnisation assez conséquente lui avait été accordée par la Cour d’appel de Paris. Son affaire avait été menée par Me Raphaël Mayet, avocat au Barreau de Versailles.

Thierry Jouanique avait été trésorier du GIA de 2006 à 2010 ainsi que représentant du GIA au conseil d’administration de la FNAPSY. Puis il avait été élu vice-président du GIA après ma déposition le 9 novembre 2010, de mars 2011 à juin 2013. Il avait été brièvement président de cette association de juin à juillet 2013 en formalisant sa démission en octobre 2013 suite au fait qu’un cancer lui avait été dépisté.

Thierry Jouanique avait bénéficié d’une intégration idéal-type. Il était issu d’une famille de la petite bourgeoisie. Diplômé de l’institut de sciences politiques de Paris, titulaire d’une maîtrise de droit public, il avait été intégré parmi les « gendarmes » de la commission des opérations de bourse quelques années, avant de devenir secrétaire exécutif de la fédération des salles de cinéma, ce qui lui avait fait faire du lobbying au parlement pour la défense des salles de cinéma.

Thierry Jouanique avait dû réaliser le sort ignoble qui nous est réservé, nous qui sommes exclus, relégués en marge et psychiatrisés, et en avait conçu à son tour une certaine révolte. Cette révolte dont nous avons besoin qui est pour nous une force motrice pour nous bouger et pour changer les choses. Qu’on ose nous dire que c’est ici une pathologie mentale !

Quelques différends que nous ayons eus, je ne peux que souligner son engagement militant durant plusieurs années contre l’internement abusif et les abus de droit sur les personnes psychiatrisées. Là où d’autres se sont faits servir par nous des années durant, les pieds sous la table, en nous crachant dessus, Thierry Jouanique a au moins mouillé la chemise. Cela vaut le respect.

Salut Thierry !

A.B.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

8 avril - Prolongation automatique des détentions provisoires : après le scandale et le fatras, la désinvolture !

8 avril - Peut-on contraindre un patient non respectueux des règles de confinement ?

7 avril - Membres du conseil national et du bureau

7 avril - Contre-circulaire relative à l'adaptation de l'activité pénale des juridictions aux mesures de prévention et de lutte contre la pandémie COVID-19

6 avril - Une nouvelle charge virale pour les libertés fondamentales

6 avril - Notre lettre ouverte concernant la situation des enfants pendant l'état d'urgence sanitaire

3 avril - Fichier HOPSYWEB, notre communiqué commun

3 avril - DATAJUST : notre courrier à la ministre de la justice

3 avril - Pendant ce temps-là, en psychiatrie…

2 avril - Sars Cov 2 : la répression passe, la santé trépasse

2 avril - Les droits de l'Etat doivent préserver l'Etat de droit

1er avril - COVID-19 en prison : des mesures gouvernementales insuffisantes

30 mars - Notre vade-mecum sur vos droits pendant le confinement

27 mars - COVID-19 : recommandations du CGLPL relatives aux établissements de santé mentale

27 mars - Réponse à Mme Wonner, co-rapporteuse de la mission parlementaire sur la psychiatrie

26 mars - Ordonnances justice : la gestion des stocks vaut bien de confiner les droits et de sacrifier la santé des personnels

26 mars - le droit durant la crise Covid19

25 mars - Arrêt n°271 du 04mars 2020 (19-24.080) - Cour de cassation

25 mars - Arrêt n°270 du 05 mars 2020 (19-23.287) - Cour de cassation

25 mars - Arrêt n° 176 du 4 mars 2020 (19-14.269)

25 mars - Covid-19 : notre courrier à la ministre

25 mars - Communiqué commun : Je reste confiné, je limite la propagation du virus

25 mars - Etat d'urgence sanitaire : première analyse !

23 mars - L'USP soutient ce communiqué écrit par des responsables du champ psychiatrique : Tous solidaires contre l'épidémie du Covid-19

18 mars - Prisons, centres de rétention : il y a urgence à réduire l'enfermement dans ces lieux non conformes aux mesures sanitaires