2019-01-22 (orp) Sud Santé Sociaux appelle à une mobilisation nationale en psychiatrie

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/VNyXff ou https://psychiatrie.crpa.asso.fr/688

Document du mardi 22 janvier 2019
Article mis à jour le 11 février 2019
par  A.B.

Sur le site internet de Sud Santé Sociaux, cliquer sur ce lien

Article du Dr Mathieu Bellahsen sur cette mobilisation du 22 janvier 2019 (blog Mediapart), cliquer sur ce lien


22 janvier 2019 Mobilisation Nationale de la Psychiatrie

PDF - 119.4 ko
2019-01-22 Communiqué de presse Sud Santé Sociaux.

Dignité pour les personnes soignées et pour celles qui soignent !

C’est le fil rouge des mobilisations des personnels des établissements psychiatriques depuis quinze ans. La Fédération SUD Santé Sociaux répond à l’appel national, initié par les personnels de l’hôpital Pinel d’Amiens, à manifester le mardi 22 janvier 2019 à Paris.

PDF - 221.9 ko
2019-01-22 Intervention Sud lors de la manifestation.

Leur lutte, comme celles du Rouvray et du Havre, est emblématique de l’état de délabrement du secteur. A force de coupes budgétaires, de fermetures de lits sans compensations alternatives, de dérives sécuritaires, de suppression de postes, d’appauvrissement des contenus de formation initiale et continue, de diminution des espaces de réflexion clinique et de « management » destructeur, d’injonctions normatives et paradoxales, les conditions d’exercice des personnels et les conditions d’accueil et de soins des patients sont en effet devenues douloureuses et indignes dans quasiment toutes nos institutions psychiatriques.

PDF - 135.2 ko
2019-01-22 Communiqué de presse fédéral.

Les politiques successives, les lobbies pharmaceutiques et la montée en puissance de la psychiatrie biologiste ont détricoté les pratiques de secteur et désarticulé l’organisation globale des soins. C’est au nom de l’éthique que des professionnels de santé occupent aujourd’hui des toits, entrent en grève de la faim, et parfois se suicident…

Le recours à la contention et à l’isolement ne cesse de croître. En 2015, 92 000 personnes ont été en mesure de soins sans consentement contre 77 000 en 2012. Pas moins de 8,3 % des patients hospita- lisés à temps plein ont été placés en isolement ! Malgré les dénonciations successives et univoques des professionnels, des autorités administratives et des experts indépendants (CGLPL, Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies…), le secteur est confronté à la surdité et à l’aveuglement des puissances tutélaires. Il y a besoin d’un véritable plan d’urgence, pour une psychiatrie humaniste et respectueuse de la dignité des personnes et des libertés.

La Fédération SUD Santé Sociaux appelle l’ensemble des professionnels de la psychiatrie, les usagers et leurs familles, les organisations syndicales du secteur et les élus à se rassembler le 22 janvier, place de la République à Paris et au-delà, à construire ensemble les conditions d’un mouvement d’ampleur de la psychiatrie.
Plus largement elle appelle l’ensemble du secteur sanitaire, social et médico-social à s’organiser et coordonner ses luttes. Les soins dans les EHPAD, maternités, services d’urgences médicales, l’accueil dans les foyers de l’enfance, de migrants, les CHRS (…) sont attaqués par les mêmes politiques austéritaires au détriment des publics les plus vulnérables et des professionnels.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

18 avril - Rapport de l’Observatoire toulousain des Pratiques Policières – OPP

16 avril - Le SAF apporte tout son soutien à notre consœur Brigitte JEANNOT et réaffirme son opposition aux vidéo-audiences pour les demandeurs d’asile

15 avril - NON A UNE DECHEANCE DE NATIONALITE DE FAIT! POUR LE RETOUR DES FRANCAIS DU LEVANT! JUSTICE ET HUMANITE!

12 avril - Pédopsychiatrie publique du 19e arrondissement de Paris en grève le 17 avril

11 avril - Pédopsychiatres et psychiatres du service public exigent des excuses à la suite des propos outranciers de Sophie Cluzel, Secrétaire d'Etat au Handicap en responsabilité « des enfants les plus vulnérables » et de leurs familles

9 avril - Contribution du Syndicat de la magistrature à la visite de la rapporteuse spéciale de l'ONU sur le droit à un logement convenable

9 avril - LIBERTE DE MANIFESTER : ABROGATION DE LA LOI

9 avril - Appel : nous, psychiatres en colère, rassemblons nous !

8 avril - Collectif pédopsy du 19e en lutte - Journée de grève festive le mercredi 17 avril 2019

5 avril - Fichage des enfants : le Conseil d’Etat refuse de suspendre le dispositif, nos organisations continuent de demander son annulation

5 avril - Loi « anti-casseurs » – Chronique d’une mort annoncée : l’ombre du pouvoir s’étend sur le droit de manifester

3 avril - Réforme de l'ordonnance du 2 février 45 : Une consultation de façade !

1er avril - Congrès 29, 30 et 31 mars 2019 à Besançon : La psychiatrie en lutte lâche ses coûts

29 mars - Les semaines de la folie ordinaire, 29-30 et 31 mars 2019 à Montreiul

28 mars - Agnès Buzyn : dernière annonce avant liquidation

27 mars - Publication du rapport d’activité 2018

26 mars - Hommage à Paul BOUCHET le faiseur d’utopie

25 mars - Nos observations sur le projet de filtrage des pourvois à la Cour de cassation

25 mars - «Porte étroite» du Syndicat des Avocats de France – Loi visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations

25 mars - Loi de programmation pour la justice : le cirque ne fait que commencer

24 mars - Les giboulées de mars : Le Conseil constitutionnel censure les atteintes aux droits de la défense et aux libertés mais valide une vision de la justice purement gestionnaire.

22 mars - Une parodie de justice – 18 avocats turcs condamnés à de longues peines de prison, 159 ans, 1 mois, 30 jours au total

22 mars - Contre l'usage du LBD : une QPC déposée devant le Conseil d'Etat par plusieurs organisations

22 mars - Les examens osseux déclarés conformes à la Constitution : nos organisations continueront d'exiger leur interdiction

22 mars - Décision du Conseil constitutionnel sur la réforme de la justice : des victoires sur les libertés fondamentales, au goût amer