2018-12-11 (jpa/ta) CLSM • Le tribunal administratif de Montreuil conforte la sélection des représentants des psychiatrisés

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/jmtWvJ ou https://psychiatrie.crpa.asso.fr/685

Document du mardi 11 décembre 2018
Article mis à jour le 11 février 2019
par  A.B.

Sur notre site internet : 2016-12-31 (cm) Un bilan partiel du CRPA en cette fin d’année 2016

Ou bien : 2017-02-02 (art-dp) Conseils locaux de santé mentale et faux semblants du Dr Jean-Luc Roelandt sur la démocratie sanitaire


Le CRPA débouté des ses requêtes concernant la représentation des psychiatrisés dans les CLSM de Stains et de Montreuil

Analyse

PDF - 155.9 ko
2018-12-11 Tribunal administratif - débouté.

Par jugement du 11 décembre 2018 le tribunal administratif de Montreuil a rejeté notre requête en annulation du refus que la commune de Montreuil a opposé à notre demande d’intégration dans son conseil local de santé mentale (CLSM). En juin passé ce même tribunal a rejeté notre demande d’annulation du refus de la commune de Stains de nous intégrer dans son conseil local de santé mentale. Nous nous sommes pourvus en appel dans cette dernière affaire puisque seule l’UNAFAM locale siégeait dans ce conseil municipal.

Tel n’est pas le cas pour Montreuil puisque siègent dans ce conseil local des adhérents psychiatrisés de l’association fondée par le groupe d’entraide mutuelle de l’UNAFAM de Montreuil. Ces usagers psychiatrisés n’ont d’ailleurs pas d’autonomie par rapport aux gestionnaires de leur club d’entraide qui sont des parents coalisés dans l’UNAFAM de Seine-st-Denis.

Le tribunal administratif de Montreuil considère que nous n’avons pas de présence locale à Montreuil même et que les psychiatrisés usagers du GEM Bol d’Air de l’UNAFAM de Seine-st-Denis, sont légitimes à siéger localement. Notre agrément ne créant pas pour les administrations auxquelles nous nous adressons une obligation de nous inclure comme représentants des psychiatrisés. Cet agrément nous confère seulement un droit de postuler pour être représentants des usagers … mais aussi je rajoute de nous faire rejeter.

La politique actuellement menée de recrutement de représentants des usagers en psychiatrie qui sont, sauf quelques exceptions, aussi fantoches les uns que les autres est ainsi juridiquement validée. Mais nous sommes en droit de dénoncer ce système par lequel les détenteurs du pouvoir en la matière entretiennent une relation ancillaire avec les usagers du système psychiatrique, ainsi qu’avec leurs représentants, ceux-ci étant cooptés en fonction de leur servilité.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

21 août - Le « Guide du manifestant arrêté » mis à jour (août 2019)

21 août - Le « Guide du manifestant arrêté » mis à jour (août 2019)

29 juillet - Fichage des mineur·es isolé·es : le Conseil Constitutionnel ne reconnaît pas l’atteinte à l’intérêt supérieur de l’enfant

26 juillet - Observations devant la mission parlementaire d'information sur le secret de l'enquête et de l'instruction

26 juillet - Fusion/spécialisation des juridictions : notre courrier à la garde des Sceaux

24 juillet - Le parquet selon l'exécutif : « en ligne et à l'aise » avec le pouvoir, mais « indépendant » quand ça dérape

22 juillet - Postes de psychiatres disponibles à l'hôpital Edouard Toulouse de Marseille

19 juillet - Réforme des retraites : pas si simple et plus injuste!

19 juillet - Publication de rapports de visite

18 juillet - Réforme de l’assurance-chômage : une reprise en main de fer par l’Etat conduisant à une précarisation inacceptable des plus fragiles

18 juillet - La marchandisation du cerveau

18 juillet - A pourvoir : poste de psychiatre au Samu social de Paris

18 juillet - BAREME MACRON : UN AVIS… MAIS PAS UN COUP D’ARRET

15 juillet - Vers un renouveau du soin psychique - Soirée débat le 25 juillet 2019 à Aix en Provence

11 juillet - Après les élections

5 juillet - Observations sur la réforme de la responsabilité civile devant la mission d'information de la Commission des lois du Sénat

5 juillet - Délit de solidarité : le guide est là !

4 juillet - Evaluation à 360 degrés : nos observations

4 juillet - Mission d'information sur les droits fondamentaux des majeurs protégés de la Commission des Lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République : nos observations

4 juillet - Mineur∙e∙s non accompagné∙e∙s : un fichage contraire aux droits et libertés reconnus par la Constitution

3 juillet - Enfants et adultes retenus en Irak et en Syrie : la France doit changer de position !

3 juillet - La nuit dans les lieux de privation de liberté

2 juillet - Société civile contre secret des affaires

2 juillet - Réforme de l'ordonnance de 1945 : les principes fondateurs de la justice des mineurs en danger

2 juillet - Pour la défense de la spécificité de l'ENM : nos observations devant la mission présidée par M. Thiriez