2018-12-11 (jpa/ta) CLSM • Le tribunal administratif de Montreuil conforte la sélection des représentants des psychiatrisés

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/jmtWvJ ou https://psychiatrie.crpa.asso.fr/685

Document du mardi 11 décembre 2018
Article mis à jour le 11 février 2019
par  A.B.

Sur notre site internet : 2016-12-31 (cm) Un bilan partiel du CRPA en cette fin d’année 2016

Ou bien : 2017-02-02 (art-dp) Conseils locaux de santé mentale et faux semblants du Dr Jean-Luc Roelandt sur la démocratie sanitaire


Le CRPA débouté des ses requêtes concernant la représentation des psychiatrisés dans les CLSM de Stains et de Montreuil

Analyse

PDF - 155.9 ko
2018-12-11 Tribunal administratif - débouté.

Par jugement du 11 décembre 2018 le tribunal administratif de Montreuil a rejeté notre requête en annulation du refus que la commune de Montreuil a opposé à notre demande d’intégration dans son conseil local de santé mentale (CLSM). En juin passé ce même tribunal a rejeté notre demande d’annulation du refus de la commune de Stains de nous intégrer dans son conseil local de santé mentale. Nous nous sommes pourvus en appel dans cette dernière affaire puisque seule l’UNAFAM locale siégeait dans ce conseil municipal.

Tel n’est pas le cas pour Montreuil puisque siègent dans ce conseil local des adhérents psychiatrisés de l’association fondée par le groupe d’entraide mutuelle de l’UNAFAM de Montreuil. Ces usagers psychiatrisés n’ont d’ailleurs pas d’autonomie par rapport aux gestionnaires de leur club d’entraide qui sont des parents coalisés dans l’UNAFAM de Seine-st-Denis.

Le tribunal administratif de Montreuil considère que nous n’avons pas de présence locale à Montreuil même et que les psychiatrisés usagers du GEM Bol d’Air de l’UNAFAM de Seine-st-Denis, sont légitimes à siéger localement. Notre agrément ne créant pas pour les administrations auxquelles nous nous adressons une obligation de nous inclure comme représentants des psychiatrisés. Cet agrément nous confère seulement un droit de postuler pour être représentants des usagers … mais aussi je rajoute de nous faire rejeter.

La politique actuellement menée de recrutement de représentants des usagers en psychiatrie qui sont, sauf quelques exceptions, aussi fantoches les uns que les autres est ainsi juridiquement validée. Mais nous sommes en droit de dénoncer ce système par lequel les détenteurs du pouvoir en la matière entretiennent une relation ancillaire avec les usagers du système psychiatrique, ainsi qu’avec leurs représentants, ceux-ci étant cooptés en fonction de leur servilité.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

12 décembre - Les « troubles neurodéveloppementaux » : analyse critique par Anne Delègue, pédopsychiatre, octobre 2019

11 décembre - Les violences interpersonnelles dans les lieux de privation de liberté

10 décembre - Communiqué d'Inter Urgences et du Collectif inter hôpitaux

10 décembre - Oui, nous sommes du côté des libertés

9 décembre - Cour de cassation, 04/12/2019, Patient en fugue hospitalisé en SDRE suite à une irresponsabilité pénale

9 décembre - Commission Thiriez : mieux vaut en rire...

9 décembre - Le Collectif Inter-Hôpitaux soutient la grève des internes du 10 décembre

9 décembre - Communiqué commun des organisations syndicales des personnels médicaux hospitaliers, des internes et des étudiants

6 décembre - « Recommandations en urgence relative au centre hospitalier Le Rouvray à Sotteville-les-Rouen du Contrôleur général des lieux de privation de liberté »

3 décembre - Décret open data des décisions de justice : on achève bien les chevaux…

29 novembre - Non ! La pilule ne passe toujours pas !

28 novembre - Observations devant la mission d'information de l'Assemblée nationale sur l'immunité parlementaire

26 novembre - Recommandations en urgence relatives au centre hospitalier du Rouvray à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime)

24 novembre - Le contrôle des suites du programme de soins : la position de la Cour de cassation

22 novembre - Appel à la grève pour la défense du service public de la Justice

22 novembre - Décret de procédure civile : improvisation, opacité et mépris

22 novembre - Avis relatif à la prise en charge des personnes détenues atteintes de troubles mentaux

21 novembre - Face aux philippiques, grève et action

20 novembre - Printemps de la psychiatrie - Pour soigner sans entrave

20 novembre - Communiqué commun des organisations syndicales représentatives des personnels médicaux hospitaliers et des internes du 20 novembre 2019

20 novembre - Communiqué unitaire : Le Premier ministre ne répond pas à la gravité de la situation

19 novembre - Pour ne plus subir. Lettre ouverte de l'équipe du secteur de psychiatrie d'Asnières. Le 14 novembre 2019

18 novembre - Budget 2020 : Toujours les mêmes écueils !

18 novembre - Nos observations dans le cadre du « Grenelle des violences conjugales »

17 novembre - La Cour de cassation confirme que le contrôle de la légalité d'un placement en chambre d'isolement ne relève pas du JLD