2018-11-28 Question écrite sur le droit à l’oubli en matière psychiatrique

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/tMeqmd ou https://psychiatrie.crpa.asso.fr/686

Document du mercredi 28 novembre 2018
Article mis à jour le 14 septembre 2020
par  A.B.

Sur notre site internet : 2014-01-27 C.A. Paris • Des antécédents psychiatriques ne justifient pas à eux seuls le maintien d’un programme de soins

Ainsi que : 2016-11-23 C.A. Versailles • l’arrêt du traitement et un antécédent ne sont pas suffisants pour un réinternement


Mail de Me Jean-Marc Panfili, avocat au Barreau du Tarn-et-Garonne, au CRPA

OBJET : question écrite - soins psychiatriques - droit à l’oubli.

28 novembre 2018.

Cher Monsieur,

PDF - 113.7 ko
2018-11-28 Question écrite.

Vous voudrez bien trouver ci-joint la question écrite au Gouvernement relative au droit à l’oubli. C’est Mme la député Valérie Rabault de mon département (Présidente du groupe parlementaire socialiste) qui la pose.

Elle porte sur les voies de recours permettant de faire effacer une décision de soins psychiatriques sans consentement.

En effet, l’unification du contentieux devant le juge judiciaire n’a pas résolu toutes les difficultés pour les patients concernés, notamment au regard du droit à l’oubli des antécédents psychiatriques.

Certains anciens patients se trouvent désemparés, faute de procédure clairement établie.

Bien cordialement.

Jean-Marc PANFILI. Avocat au barreau de Tarn-et-Garonne. Docteur en droit.

Montauban.


L’arrêt de la Cour de cassation dont il est ici question est du 25 janvier 2018, cliquer sur ce lien pour le lire.



Sur le Web

16 juin - Préavis de grève le 28 juin 2022

10 juin - Communiqué IDEPP, le SPEP, le SPH et l’USP : appel à journée de grève le 28 juin 2022

2 juin - Publication du rapport d’activité 2021

23 mai - Appel à « voter pour » aux législatives

17 mai - Publication de rapports de visite

17 mai - liberté d'association et Conseil d'Etat

6 mai - Responsabilité pour faute du CH pour défaut de surveillance (2h sans surveillance), à la suite du décès par asphyxie d'un résident d'EHPAD ayant fait l'objet d'une mesure de contention ventrale.

4 mai - Décret du 25 avril 2022 précisant les dispositions de procédure pénale relatives à la responsabilité pénale en cas de trouble mental [communiqué]

3 mai - Avis relatif à l’interprétariat et à la compréhension des personnes privées de liberté

1er mai - Appel du 1er mai

1er mai - 1er mai 2022: entrée en vigueur du premier code pénitentiaire

29 avril - Irresponsabilité pénale

28 avril - Décret n° 2022-714 du 27 avril 2022 modifiant le décret n° 2018-383 du 23 mai 2018 autorisant les traitements de données à caractère personnel relatifs au suivi des personnes en soins psychiatriques sans consentement

19 avril - Le Pen plus puissante que jamais

12 avril - Pôle de psychiatrie du centre hospitalier de Chinon : une prise en charge particulièrement respectueuse des droits des patients [Lettre au ministre de la santé]

29 mars - Appel pour le 7 avril, Journée internationale de la Santé

22 mars - Dilution, dissolution, liquidation : non à un statut soluble !

8 mars - La souffrance psychique va-t-elle enfin devenir un vrai sujet ?

1er mars - Recommandations en urgence relatives au centre de santé mentale Jean-Baptiste Pussin à Lens (Pas-de-Calais)

22 février - Publication de rapports de visite