2018-06-09 (art-cnf) Conférence débat sur les conditions de travail et de prise en charge des patients dans la psychiatrie publique

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/3SzCjo ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/672

Document du samedi 9 juin 2018
Article mis à jour le 16 mars 2019
par  A.B., Y.F.

Les vidéos des interventions sont mises en ligne ce 27 février 2019
 

Sur notre site internet : 2018-04-26 (cm) Ce matin sur France culture Agnès Buzin ministre de la Santé

Ainsi que : 2016-02-10 (rtv) Le Dr Philippe Champagne de Labriolle, psychiatre des hôpitaux, de nouveau harcelé par sa hiérarchie

Pour retrouver cet article sur Les contes de la folie ordinaire de Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/edition/…


CRPA - Cercle de Réflexion et de Proposition d’Actions sur la psychiatrie
Association régie par la loi du 1er juillet 1901 | Réf. n° : W751208044
Président : André Bitton | 14, rue des Tapisseries, 75017, Paris.
Pour nous contacter, cliquer sur ce lien
 

Yaël Frydman, secrétaire générale du CRPA.

Paris, le 10 mai 2018
 

Le CRPA vous invite à une projection-conférence-débat

PDF - 564.5 ko
2018-06-09 Invitation à une projection conférence débat.

Psychiatrie publique : conditions de travail et de prise en charge des patients
Samedi 9 juin de 14h à 18h45

À l’AGECA – 177 rue de Charonne 75011 Paris (Métro Charonne, ligne 9, ou Alexandre Dumas, ligne 2).
Descendre une pente à hauteur du 177 rue de Charonne, vers l’église. L’AGECA, qui est un complexe de salles pour la vie associative parisienne est en face de l’église.

Thème : à partir de la projection d’une interview vidéo sur le cas exemplaire d’un psychiatre hospitalier qui s’est heurté à sa direction et à ses collègues alors qu’il entendait mettre en pratique le droit des patients, nous souhaitons interroger la relation entre les conditions de travail dégradées dans les établissements psychiatriques comme dans les secteurs et la dégradation parallèle des conditions de prise en charge des patients.
 

1. - 14h-15h20 - Projection d’une interview du Dr Philippe Champagne De Labriolle. Depuis mars 2017, le docteur Philippe Champagne De Labriolle a été suspendu de son activité de psychiatre par la direction du CHD George Daumezon à Fleury les Aubrais (Loiret). En cause, le fait qu’il n’ait pas donné son accord à la levée du corps d’une jeune patiente autiste de 21 ans qui venait de décéder dans les murs dans des conditions qui lui semblaient manquer de clarté. Le docteur Philippe Champagne De Labriolle nous explique ici la machine infernale qui s’est retournée contre lui, les précédents avec ce même hôpital concernant le respect des droits des patients ainsi que son analyse des conséquences de la loi de 1991 portant réforme hospitalière sur l’indépendance du médecin.

15h20-15h50 Débat sur le film avec la présence du Dr Philippe Champagne De Labriolle.

Vidéo diffusée :

https://www.youtube.com/watch?v=I_2qC9SVkeE&t=39s

 

2. - 16h00-17h15 Conférence sur le thème « Psychiatrie publique : conditions de travail et de prise en charge des patients ».

INTERVENANTS :

— Mme Marie Cathelineau, psychologue, CH Erasme (92), Syndicat national des psychologues.
— Dr Emmanuel Kosadinos, psychiatre CH Ville-Evrart (93), Union syndicale de la psychiatrie.
— Mme Dorothée Trudelle, secrétaire adjointe du syndicat CGT de l’EPSM de la Sarthe (72).
— Mme Stéphanie Wooley, membre du Conseil d’administration de l’association Advocacy France et du Réseau européen des (ex-)usagers et survivants de la psychiatrie (ENUSP)

17h15-18h45 Débat avec la salle

Vidéo des interventions en tribune :

https://www.youtube.com/watch?v=wNOI7A1Njik&t=3s

 

Nous vous attendons nombreux et vous remercions d’appeler à cette rencontre.

Sincères salutations.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

23 mai - Lettres des magistrats turcs

23 mai - Pas d'hôpital sans médecin

22 mai - Mobilisation syndicale devant les juges contre le plafonnement des indemnités pour licenciement injustifié

22 mai - Réforme de l'ordonnance de 45 : la plateforme commune des professionnels de la justice des enfants et des adolescents

22 mai - Réforme de la justice des mineurs : les professionnels de la justice des enfants et des adolescents formulent des propositions communes

17 mai - Première victoire relative au fichier biométrique des mineurs non accompagnés !

16 mai - COMMUNIQUE DE PRESSE UNITAIRE Proposition de loi pour l’aide sociale à l’enfance : Un pas en avant… deux pas en arrière… et au final c’est le droit des jeunes qui recule !

16 mai - Réaction ! Le Conseil d’Etat accepte de renvoyer au Conseil Constitutionnel la question de la conformité à la Constitution du fichage des mineur.es isolé.es étranger.es

15 mai - Proposition de loi Bourguignon pour l'aide sociale à l'enfance : un pas en avant...deux pas en arrière...

15 mai - Réforme de la procédure d’appel : les avocats méritent mieux qu’un râteau !

14 mai - L'USP et les élections professionnelles

13 mai - Communiqué commun contre le projet de loi de destruction de la fonction publique

13 mai - 1er mai : Régressions générales, mobilisation générale !

13 mai - Observations auprès de l'IGJ sur le bilan de la procédure d'appel

13 mai - Observations sur les conditions de lutte contre la délinquance économique et financière

13 mai - Nos observations sur le traitement de la criminalité organisée par les JIRS

13 mai - Commission d'avancement : nos revendications, nos actions et notre profession de foi

13 mai - Contributions sur la réforme de la Cour de cassation

13 mai - Communiqué commun : demande d'abrogation du décret autorisant l'échange d'informations entre le fichier Hopsyweb et le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT)

10 mai - Se soigner, être fiché, être fliqué

9 mai - Rapport d’activité 2018

6 mai - Prochain CN : le 23 juin 2019

6 mai - Appel à la grève le 9 mai 2019

2 mai - Quand manifester n’est plus un droit mais un risque

2 mai - Pour le 1er mai le SAF célèbre les travailleuses et les travailleurs à sa façon : Plafonnement des indemnités en cas de licenciement injustifié, on ne lâche rien !