2017-04-04 (jpj/tgi/jld) JLD de Dijon • Mainlevée d’une mesure de SDRE pour tardiveté du certificat médical de 24 heures

• Pour citer le présent article : https://goo.gl/NUgmMJ ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/637

Document du dimanche 16 avril 2017
Article mis à jour le 18 avril 2017
par  A.B., H.F.

Sur notre site internet : 2012-07-04 (jpj/tgi/jld/cn/cm) Le JLD de Strasbourg lève une H.D.T. lors d’un contrôle obligatoire, du fait de l’absence d’un des deux certificats médicaux d’admission

Ainsi que : 2013-06-12 (jp/jpj/ca) La Cour d’appel de Versailles donne mainlevée d’une réintégration en internement à temps complet, à la suite d’un programme de soins, au motif, entre autre, que l’examen somatique obligatoire dans le délai de 24 heures, n’a pas été réalisé


Note introductive - CRPA

PDF - 1.9 Mo
2017-04-04 Ordonnance du JLD de Dijon.

Ci-joint une ordonnance de mainlevée d’une mesure de soins sur décision du représentant de l’État (SDRE) prise par le juge des libertés et de la détention de Dijon, le 4 avril 2017, sur arguments de Me David Gourinat, avocat au Barreau de Dijon.

Le motif de la mainlevée est en l’espèce la tardiveté du certificat médical de 24 h suivant l’admission de la patiente en mesure d’observation sur un arrêté municipal provisoire.

À noter que le JLD de Dijon rejette l’argument de l’irrégularité de l’arrêté préfectoral en ce que celui-ci ne saurait être entaché par l’irrégularité de l’arrêté municipal provisoire précédant en application d’une jurisprudence du Conseil d’État du 9 juin 2010. Ces deux types d’arrêtés étant distincts et ne provenant pas de la même autorité.


Mail de Me David Gourinat, avocat au Barreau de Dijon

14 avril 2017.

OBJET : mainlevée JLD Dijon.

Cher Monsieur,

Vous trouverez ci-jointe une ordonnance du JLD de Dijon ordonnant la mainlevée d’une hospitalisation demandée sur le fondement combinée des dispositions des articles L. 3213-2 et L. 3211-2-2 du code de la santé publique.

Le motif retenu est la violation du délai de 24h à compter de l’admission en soins psychiatriques pour établir le premier certificat médical.

Je vous en souhaite une bonne réception.

Je vous prie de croire, cher monsieur, à l’assurance de ma parfaite considération.

David Gourinat. Avocat associé. SCP Clemang - Gourinat.



Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web