2016-08-16 (cm) Un conseil aux personnes qui entendent se faire suivre en psychiatrie

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/hJbpHa ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/582

Document du mardi 16 août 2016
Article mis à jour le 17 juillet 2018
par  A.B., H.F.

Cf. sur notre site, de façon connexe : 2014-10-09 (alt) Que faire en France, actuellement, quand on vous veut absolument du bien et que vous n’avez résolument rien demandé …


Communiqué - CRPA

Suivi psychiatrique, mode d’emploi

Paris, le 16 août 2016.
 

Ce conseil ironique et pratique aux adhérent-e-s de notre association, comme aux autres personnes qui peuvent nous lire : sachez que pour se faire suivre correctement en milieu psychiatrique, il est très fortement recommandé d’être aussi peu atteint-e psychiquement que possible.

En effet il est constant, l’expérience du terrain le prouve, que les personnes non atteintes au plan psychique, ou atteintes seulement de façon marginale, et qui ont au surplus un certain standard social et financier, ont toutes leurs chances d’être correctement suivies et traitées.

Essayez donc de vous faire prendre en charge en milieu psychiatrique en étant et atteint-e psychiquement et exclu-e socialement, ou en voie de l’être, vous nous en direz des nouvelles.

En résumé : si vous entendez vous faire suivre valablement en milieu psychiatrique, débrouillez-vous pour n’être pas atteint-e psychiatriquement, ou aussi peu que possible.

Le corrélat de ce constat est que s’il s’agit de vous réprimer et de « faire votre bien », alors même que vous n’avez rien demandé et que vous n’êtes pas nécessairement concerné-e par une prise en charge psychiatrique, l’institution psychiatrique saura faire.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

15 novembre - Journées Scientifiques de la Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe (SFPPG), 20 et 21 mars 2020

14 novembre - Le Syndicat de la magistrature déménage !

12 novembre - La Cour de cassation confirme que le contrôle de la légalité d'un placement en chambre d'isolement ne relève pas du JLD

12 novembre - Printemps de la psychiatrie : appel à manifestation, hôpital de rue éphémère et conférence de presse

12 novembre - Partout en France, la mobilisation pour l'hôpital public s'organise

11 novembre - il faut différencier isolement et contention

8 novembre - Publication de rapports de visite

7 novembre - Nos libertés, qui pour les garantir ?

4 novembre - Polémique autour de la psychanalyse : ceux qui veulent l'interdire et ceux qui défendent cette liberté

31 octobre - Soutien à notre collègue Eric Alt

31 octobre - Arrachons l'hôpital public des mains de l'infamie ! Le 14 novembre : tous en grève !

29 octobre - Nos courriers sur la suppression de juges d'instruction en fonction de la carte électorale

29 octobre - Aide juridictionnelle, de l'art de réformer et de sabrer en douce...

24 octobre - Recommandations relatives au centre hospitalier Andrée Rosemon de Cayenne (Guyane)

21 octobre - Contention et isolement. Suite du débat

15 octobre - Communiqué Action Praticiens Hôpital & Jeunes Médecins : Face à la crise de l'hôpital public, APH & JM appellent à la mobilisation générale !

14 octobre - "Le péché originel de la psychiatrie"

8 octobre - Débat sur l’immigration : Vous reprendrez bien un peu de contre-vérité

8 octobre - Le 9 octobre, pour la dignité et les droits des personnes étrangères – Mobilisons-nous!

3 octobre - NON à la mobilité des personnels, OUI à la mobilisation !

1er octobre - Le projet de code de la justice pénale des mineurs : des propositions inadaptées pour lutter contre l'enfermement des enfants

30 septembre - DÉMOCRATIE SERVICE MINIMUM : violences d’état – légitimes défenses

30 septembre - Nouvelle prise de position du Conseil constitutionnel sur la visioconférence en matière de détention provisoire

30 septembre - Selon les parlementaires, la psychiatrie est au bord du gouffre... et elle doit faire un grand pas en avant !

27 septembre - Le projet de code de la justice pénale des mineurs: des propositions inadaptées pour lutter contre l’enfermement des enfants