2015-03-18 (oru) Hospimedia • La FNAPSY connaît des difficultés financières en raison de la baisse de ses subventions

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/YQ7x2E ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/504

Document du mercredi 18 mars 2015
Article mis à jour le 3 août 2017
par  A.B., H.F.

Sur notre site : 2013-05-15 (art/oru) La FNAPSY, en préavis de faillite, aiguille au 15 mai 2013, les gens en souffrance, vers le Bureau de la santé mentale du Ministère des affaires sociales et de la santé • Dépêche de l’APM : L’association FNAPSY au bord de la cessation de paiement


Note d’introduction du CRPA

 

Cette information diffusée par Hospimedia reflète aussi bien un certain état des lieux de la situation actuelle dans la représentation des usagers en psychiatrie et en santé mentale qui est, actuellement, éclatée nous laissant ainsi la possibilité ouverte de nous faire entendre et de nous exprimer. Il va de soi que nous sommes en l’état actuel des choses favorables à un tel éclatement, nos voix ayant été pendant plus d’une dizaine d’années mises de côté sous l’étouffoir institutionnel de la Fnapsy (voir les années 2000).
 

[Psychiatrie] La Fnapsy connaît des difficultés financières en raison de la baisse de ses subventions

Publié le 18/03/15 - 18h09 - HOSPIMEDIA

Source (Hospimedia) : http://abonnes.hospimedia.fr/articl…
 

La subvention accordée par le ministère de la Santé à la Fédération nationale des associations d’usagers en psychiatrie (Fnapsy) a de nouveau baissé en 2014, constate Claude Finkelstein, présidente de la Fnapsy. Le montant s’élève à 23 000 € contre 75 000 € en 2012 et 2013, « alors qu’il y a quelques années nous avions une subvention de 150 000 € ». En grandes difficultés financières, la fédération « n’est plus en capacité de payer son loyer, 1 000 € environ, depuis le 1er janvier », explique la présidente. Elle ajoute que la Fnapsy a dû se séparer au mois de décembre de ses trois salariés à temps partiel en charge de la coordination des associations, de la représentation des usagers et du secrétariat. Reçu par la Direction générale de la santé la semaine dernière, la Fnapsy n’a obtenu aucune garantie : « Ils nous ont dit qu’ils allaient s’occuper de nous », rapporte Claude Finkelstein.

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) aide actuellement la fédération à éviter de se retrouver en cessation de paiement en faisant d’autres demandes de subvention. Un « mécène particulier » pourrait également soutenir financièrement la Fnapsy. Du côté de l’Union nationale des familles et amis des malades psychiques (Unafam), aucune aide n’a été proposée. « Je ne sais pas encore combien de temps nous allons pouvoir continuer, c’est une longue agonie. Nous n’avons aucune certitude », conclut la présidente.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

23 mai - Lettres des magistrats turcs

23 mai - Pas d'hôpital sans médecin

22 mai - Mobilisation syndicale devant les juges contre le plafonnement des indemnités pour licenciement injustifié

22 mai - Réforme de l'ordonnance de 45 : la plateforme commune des professionnels de la justice des enfants et des adolescents

22 mai - Réforme de la justice des mineurs : les professionnels de la justice des enfants et des adolescents formulent des propositions communes

17 mai - Première victoire relative au fichier biométrique des mineurs non accompagnés !

16 mai - COMMUNIQUE DE PRESSE UNITAIRE Proposition de loi pour l’aide sociale à l’enfance : Un pas en avant… deux pas en arrière… et au final c’est le droit des jeunes qui recule !

16 mai - Réaction ! Le Conseil d’Etat accepte de renvoyer au Conseil Constitutionnel la question de la conformité à la Constitution du fichage des mineur.es isolé.es étranger.es

15 mai - Proposition de loi Bourguignon pour l'aide sociale à l'enfance : un pas en avant...deux pas en arrière...

15 mai - Réforme de la procédure d’appel : les avocats méritent mieux qu’un râteau !

14 mai - L'USP et les élections professionnelles

13 mai - Communiqué commun contre le projet de loi de destruction de la fonction publique

13 mai - 1er mai : Régressions générales, mobilisation générale !

13 mai - Observations auprès de l'IGJ sur le bilan de la procédure d'appel

13 mai - Observations sur les conditions de lutte contre la délinquance économique et financière

13 mai - Nos observations sur le traitement de la criminalité organisée par les JIRS

13 mai - Commission d'avancement : nos revendications, nos actions et notre profession de foi

13 mai - Contributions sur la réforme de la Cour de cassation

13 mai - Communiqué commun : demande d'abrogation du décret autorisant l'échange d'informations entre le fichier Hopsyweb et le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT)

10 mai - Se soigner, être fiché, être fliqué

9 mai - Rapport d’activité 2018

6 mai - Prochain CN : le 23 juin 2019

6 mai - Appel à la grève le 9 mai 2019

2 mai - Quand manifester n’est plus un droit mais un risque

2 mai - Pour le 1er mai le SAF célèbre les travailleuses et les travailleurs à sa façon : Plafonnement des indemnités en cas de licenciement injustifié, on ne lâche rien !