2014-05-28 (cm) Audience au Conseil d’État mercredi 28 mai 2014, 9h30, à propos des dispositions réglementaires sur les UMD

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/yvHFCZ ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/420

Document du mercredi 28 mai 2014
Article mis à jour le 10 février 2015

— Compte rendu d’audience du 28 mai au Conseil d’État (lien).

— Aussi sur notre site, à propos de cette même instance : 2013-12-04 (jpa/ce) Compte-rendu d’audience au Conseil d’État • La Cour de cassation envoie une QPC sur les Unités pour malades difficiles au Conseil constitutionel.

— Sur la décision de sursis à statuer du 20 décembre 2013 du Conseil d’État (site Legifrance) : http://www.legifrance.gouv.fr/affic….

— Cf. également : 2014-02-14 (cm/jpc) La décision du Conseil constitutionnel sur les Unités pour malades difficiles soulève plus de questions qu’elle n’en résout .

— Ainsi que : 2013-09-09 (pner/parl/sen) Observations du CRPA sur la proposition de loi sur les soins psychiatriques, déposées lors d’une audition par le sénateur PS Jacky Le Menn, des associations d’usagers et des collectifs opposants.

— Sur Mediapart, rubrique participative « Les contes de la folie ordinaire » : http://blogs.mediapart.fr/edition/c…

Auteurs : A.B. - H.F.


CRPA, Cercle de Réflexion et de Proposition d’Actions sur la psychiatrie
Association régie par la loi du 1er juillet 1901 — RNA N° W751208044
Président : André Bitton
14, rue des Tapisseries, 75017 Paris — Tél. 01 47 63 05 62
crpa chez crpa.asso.fr — http://crpa.asso.fr
 

PDF - 21.2 ko
2014-05-22 Communiqué du CRPA

Communiqué

Paris, le 22 mai 2014

Audience au Conseil d’État, mercredi 28 mai 2014, 9h30 — Aff. CRPA c./ Décret n° 2 du 18 juillet 2011, relatif à l’organisation des soins psychiatriques non consentis

Le Conseil d’État censurera-t-il les dispositions réglementaires sur les Unités pour malades difficiles (UMD) ?

Rendez-vous devant le Conseil d’État, mercredi 28 mai 2014, 9h15, 1, place du Palais-Royal, Métro Palais-Royal, ligne de métro 1.
 

PDF - 77.8 ko
2014-02-22 Mémoire complémentaire du CRPA
en demande d’annulation des articles concernant les UMD, du décret du 18 juillet 2011

Notre demande d’annulation concernant les dispositions visant les UMD du décret n° 2011-847 du 18 juillet 2011 d’application de la loi du 5 juillet 2011 sur les soins psychiatriques sans consentement (article 6 de ce décret), est examinée par la 1re et la 6e sous-section du Conseil d’État, mercredi 28 mai prochain, à 9h30.

Le Rapporteur public, Mme Maud Vialettes, devrait donner dans ses conclusions lues à l’audience du 28 mai prochain, le sens de la décision du Conseil d’État qu’elle préconise.

Si nous sommes suivis dans notre demande d’annulation de ces dispositions, en tant qu’elles sont contraires aux libertés publiques et que les droits des personnes internées en UMD sont insuffisamment garantis, il devrait y avoir une situation de vide juridique complet, concernant ces unités, puisque plus aucun texte ne les régirait.

En effet, le législateur a abrogé, au terme de la réforme partielle du 27 septembre 2013 de la loi du 5 juillet 2011 sur les soins psychiatriques, l’article de loi qui servait de fondement législatif aux UMD. Ces unités s’intégrant au droit commun selon le Législateur, n’ont plus actuellement de support que réglementaire dans l’article 6 du décret du 18 juillet 2011, actuellement soumis au contrôle de légalité du Conseil d’État par notre association.

Si l’annulation est prononcée par le Conseil d’État, une telle situation de vide juridique poserait incontestablement question au regard de la définition même de ces enceintes et de leur fonctionnement. Notamment en ce qui concerne les commissions de suivi médical, en charge de donner un avis semestriel au Préfet, sur l’élargissement des personnes internées dans ces unités ; commissions dont nous demandons l’invalidation dans la logique de la décision du Conseil constitutionnel sur QPC du 14 février 2014 .

S’agit-il de simples sas de soins intensifs psychiatriques, alors même que certaines de ces unités sont des enceintes sécurisées, munies de murs d’enceintes, de frises de barbelés et de dispositifs de vidéo surveillance ? Doit-on les définir dans un statut dérogatoire ? Si aucun texte réglementaire ne les encadre n’y-a-t-il pas un risque de dérive dans l’usage de ces unités ? Ne risque-t-on pas de les confondre avec des Unités de soins intensifs banales telles que les établissements psychiatriques en connaissent ? Telles sont les questions qui se posent, d’ordre politique, juridique et sanitaire, ayant trait à la gestion des patients « difficiles » ou « dangereux », selon l’ancien amalgame de la loi du 5 juillet 2011 dans sa première version.

Nous renvoyons à l’instance devant le Conseil constitutionnel dans laquelle le CRPA avait été intervenant volontaire, qui a été tranchée par décision sur QPC du Haut conseil le 14 février 2014, pour plus amples informations sur cette question de la constitutionnalité des dispositions législatives relatives aux UMD, avant l’abrogation par le Législateur, par la loi du 27 septembre 2013, de l’article de la loi du 5 juillet 2011 qui légiférait sur ces unités.

Nous appelons les média contactés à couvrir cette audience (publique), et les personnes contactées par ce communiqué à y assister.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

18 janvier - Fédération Sud Santé sociaux : 22 janvier 2019 Mobilisation Nationale de la Psychiatrie. Dignité pour les personnes soignées et pour celles qui soignent !

17 janvier - Printemps de la psychiatrie - Pour un renouveau des soins psychiques

16 janvier - La liberté de manifester vaut mieux qu'une concertation bâclée

15 janvier - Préavis de grève pour le 22 janvier 2019

14 janvier - Baisse des UV en droit des étrangers : La prime de fin d’année du gouvernement aux avocat.e.s !

11 janvier - Tribune : le droit de manifester restera-t-il sur le bord des ronds points ?

11 janvier - Projet de loi justice – Défendons ensemble une justice de qualité pour toutes et tous – Manifestation nationale à Paris le 15 janvier 2019 !

11 janvier - Appel pour la journée nationale de la psychiatrie du 22 janvier. Pétition

10 janvier - Communiqué unitaire d'appel à la manifestation du 15 janvier contre le projet de réforme de la justice

8 janvier - Ne bradons pas la liberté de manifester !

8 janvier - Proposition de loi anticasseurs : une atteinte à la liberté d’expression

2 janvier - Appel à mobilisation pour la Journée nationale de la psychiatrie le 22 janvier 2019

2 janvier - Pinel en lutte : Opération « LA PSY EN SANDWICH » le 22 janvier 2019 à Paris

1er janvier - actualité pénitentiaire décembre 2018

Décembre 2018 - Justice des enfants : non à une réforme confisquée et expédiée

Décembre 2018 - Loi de Programmation Justice 2018-2022 – Justice des mineur.e.s : le SAF et plusieurs organisations interpellent la Garde des Sceaux

Décembre 2018 - Publication de rapports de visite

Décembre 2018 - Attractivité du parquet : l'inspection vise juste

Décembre 2018 - PROJET DE LOI JUSTICE Contre la destruction du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous »

Décembre 2018 - Appel unitaire à manifester à Paris le 15 janvier 2019 contre le projet de réforme de la justice

Décembre 2018 - Plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs : La première brèche…

Décembre 2018 - MANIFESTER EST UN DROIT ! LE SAF DEMANDE L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA RÉPRESSION !

Décembre 2018 - Panne d'algorithme : Macronie suite et fin ? par Pierre Paresys

Décembre 2018 - dernières publications à la revue santé mentale

Décembre 2018 - Quel juge administratif pour les étrangers ?