2014-05-22 (tjn) Circulaire du Ministère de la justice du 22 mai 2014, de présentation des dispositions de la loi du 27 septembre 2013, concernant les personnes déclarées pénalement irresponsables

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/PVm0Tu ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/433

Document du jeudi 22 mai 2014
Article mis à jour le 10 février 2015

Auteurs : A.B. - H.F.


Hospimedia - Psychiatrie - Les irresponsables pénaux pour trouble mental doivent être avisés de leur régime de levée de soins

 

06/06/14 - 15h48 - HOSPIMEDIA | Par Caroline Cordier |

Source : http://abonnes.hospimedia.fr/articl…
 

Une circulaire du 22 mai parue au Bulletin officiel (BO) du ministère de la Justice rappelle aux magistrats du Parquet qu’ils sont tenus d’informer les patients qui doivent être hospitalisés sans consentement, à la suite d’une décision d’irresponsabilité pénale pour trouble mental, de l’avis qu’ils ont transmis au préfet et du régime de mainlevée des soins — plus ou moins strict — qui pourra leur être appliqué.

Dans cette circulaire, sont plus globalement présentées les dispositions de la loi du 27 septembre 2013 modifiant la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques. Elle a en effet apporté plusieurs modifications aux dispositions du Code de la santé publique (CSP) concernant les personnes déclarées pénalement irresponsables en raison d’un trouble mental, en conséquence de la décision du Conseil constitutionnel du 20 avril 2012 (lire ci-contre). Les Sages avaient censuré plusieurs dispositions du CSP prévoyant, pour certaines catégories de malades ayant fait l’objet d’un signalement de l’autorité judiciaire ou supposés présenter un état dangereux particulier, un régime plus restrictif de levée de l’hospitalisation sous contrainte. La loi du 27 septembre 2013 a en effet réduit les cas dans lesquels les irresponsables pénaux sont soumis à ce régime plus restrictif. Ces dispositions s’appliquent non seulement lorsque l’hospitalisation sous contrainte a été ordonnée par le préfet à la suite d’une décision judiciaire mais également lorsqu’elle a été directement ordonnée par l’autorité judiciaire en application de l’article 706-135 du code de procédure pénale.

Désormais, selon l’article L. 3213-7 du code de la santé publique, si « l’état de la personne le permet, celle-ci doit être informée par le procureur de la République, par tout moyen et de manière appropriée à son état, de l’avis qu’il a adressé au préfet ainsi que des suites que ce dernier peut y donner ». Il prévoit en outre que, dans le seul cas où la procédure concerne des faits punis d’au moins cinq ans d’emprisonnement en cas d’atteinte aux personnes ou d’au moins dix ans d’emprisonnement en cas d’atteinte aux biens — que s’applique donc le régime plus strict de mainlevée — la personne doit être également informée des conditions dans lesquelles il peut être mis fin à la mesure de soins psychiatriques. « La loi n’exige donc ces informations de la personne que dans le cas où le préfet a été avisé par le procureur (…) et qu’il a pu ordonner l’hospitalisation de celle-ci, et non lorsque cette décision a été prise [directement] par l’autorité judiciaire », fait remarquer le ministère. « En pratique, cette information pourra se faire par l’envoi d’un avis à la personne, concomitamment à l’envoi de l’avis au préfet », commente-t-il, estimant que si celle-ci est hospitalisée, le procureur pourra demander au directeur de l’établissement de faire remettre cet avis à la personne « selon des modalités adaptées à son état de santé ».
 

Tous droits réservés 2001/2014 — HOSPIMEDIA


PDF - 199.2 ko
2014-05-22 Circulaire du Ministère de la justice concernant les irresponsables pénaux

Circulaire du 22 mai 2014 de présentation des dispositions de la loi n°2013-869 du 27 septembre 2013 concernant les personnes déclarées pénalement irresponsables

Source (Legifrance) : http://circulaires.legifrance.gouv….



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

21 janvier - Justice emprisonnée en Turquie : l'Europe doit réagir !

21 janvier - La chancellerie vend la peau du tribunal d'instance avant de l'avoir tué

18 janvier - Fédération Sud Santé sociaux : 22 janvier 2019 Mobilisation Nationale de la Psychiatrie. Dignité pour les personnes soignées et pour celles qui soignent !

17 janvier - Printemps de la psychiatrie - Pour un renouveau des soins psychiques

16 janvier - La liberté de manifester vaut mieux qu'une concertation bâclée

15 janvier - Préavis de grève pour le 22 janvier 2019

14 janvier - Baisse des UV en droit des étrangers : La prime de fin d’année du gouvernement aux avocat.e.s !

11 janvier - Tribune : le droit de manifester restera-t-il sur le bord des ronds points ?

11 janvier - Projet de loi justice – Défendons ensemble une justice de qualité pour toutes et tous – Manifestation nationale à Paris le 15 janvier 2019 !

11 janvier - Appel pour la journée nationale de la psychiatrie du 22 janvier. Pétition

10 janvier - Communiqué unitaire d'appel à la manifestation du 15 janvier contre le projet de réforme de la justice

8 janvier - Ne bradons pas la liberté de manifester !

8 janvier - Proposition de loi anticasseurs : une atteinte à la liberté d’expression

2 janvier - Appel à mobilisation pour la Journée nationale de la psychiatrie le 22 janvier 2019

2 janvier - Pinel en lutte : Opération « LA PSY EN SANDWICH » le 22 janvier 2019 à Paris

1er janvier - actualité pénitentiaire décembre 2018

Décembre 2018 - Justice des enfants : non à une réforme confisquée et expédiée

Décembre 2018 - Loi de Programmation Justice 2018-2022 – Justice des mineur.e.s : le SAF et plusieurs organisations interpellent la Garde des Sceaux

Décembre 2018 - Publication de rapports de visite

Décembre 2018 - Attractivité du parquet : l'inspection vise juste

Décembre 2018 - PROJET DE LOI JUSTICE Contre la destruction du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous »

Décembre 2018 - Appel unitaire à manifester à Paris le 15 janvier 2019 contre le projet de réforme de la justice

Décembre 2018 - Plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs : La première brèche…

Décembre 2018 - MANIFESTER EST UN DROIT ! LE SAF DEMANDE L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA RÉPRESSION !

Décembre 2018 - Panne d'algorithme : Macronie suite et fin ? par Pierre Paresys