2013-10-08 (art/cm) Lettre ouverte à la ministre de la Santé sur l’absence de statistiques fiables sur les soins sans consentement

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/5zd3k2 ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/383

Document du mardi 8 octobre 2013
Article mis à jour le 10 février 2020

Sur ce même sujet, sur notre site : 2013-06-03 (art/hsc) Lettre au député PS Denys Robiliard sur les statistiques des hospitalisations sans consentement

Ensuite de cette lettre : 2013-12-10 (parl/qp) La députée Jacqueline Fraysse saisit la ministre sur l’absence de statistiques fiables sur les hospitalisations sans consentement

Auteurs : A.B. - H.F.


Lettre inter-organisations à la Ministre des affaires sociales et de la santé, 8 octobre 2013

 

C.R.P.A. : Cercle de Réflexion et de Proposition d’Actions sur la psychiatrie [1]. Association régie par la loi du 1er juillet 1901 | N° RNA : W751208044
Président : André Bitton
14, rue des Tapisseries, 75017 Paris | Tél. : 01 47 63 05 62 |
Courriel : crpa chez crpa.asso.fr | Site : http://crpa.asso.fr
 

PDF - 36 ko
2013-10-08 Lettre à la Ministre de la santé sur l’absence de statistiques récentes sur les soins sans consentement

Organisations signataires : Advocacy France, CRPA, Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire, Sud Santé Sociaux, Syndicat des psychiatres des hôpitaux (SPH), Union nationale des GEM de France.
 

Pour Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé.
Ministère des affaires sociales et de la santé,
14 avenue Duquesne, 75350 PARIS 07 SP.

Copie pour Monsieur le Directeur général de la santé.
 

OBJET : Statistiques sur les soins psychiatriques sans consentement.
 

Paris, le 8 octobre 2013.
 

Madame la Ministre,

Les organisations signataires du présent courrier déplorent que depuis 2011, année de mise en place de la loi du 5 juillet 2011 sur les soins sans consentement, aucune statistique officielle sur les soins psychiatriques sous contrainte n’ait été publiée par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé. En particulier aucune donnée sur le nombre, la nature et la distribution par départements de ces hospitalisations n’a été rendue publique, depuis l’entrée en vigueur de la loi du 5 juillet 2011.

Le Ministère de la Justice dispose de son côté de chiffres relatifs aux interventions des juges de la liberté et de la détention, mais ces informations sont partielles et ne permettent de refléter avec précision, ni l’état sanitaire de la population, ni son évolution, ni la pertinence des demandes de soins sous contrainte et leur impact sur l’état sanitaire de la population française.

Pire, les chiffres habituellement publiés tous les deux à trois ans par voie de circulaire publiée au Bulletin officiel de votre ministère, de la Direction Générale de la Santé, après compilation au niveau national des données transmises par les Commissions Départementales des Soins Psychiatriques, ne sont plus rendus publics. Ainsi, depuis 2007 plus aucune de ces données - pourtant fondamentales - n’a été mise à la disposition du public. Elles seules permettent de suivre sur une même base les hospitalisations sous contraintes depuis les années 1990, époque où cette méthode de comptabilisation a été mise en place.

Manquent en particulier les statistiques des Commissions départementales des soins psychiatriques pour les années 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012. Soit les 5 années successives les plus récentes, alors même que l’Assemblée nationale et le Sénat ont eu à légiférer à nouveau en 2013 dans le cadre de la loi du 27 septembre 2013 portant modifications de la loi du 5 juillet 2011 sur les soins psychiatriques, cela sans disposer d’aucunes données fiables.

Les organisations signataires du présent courrier demandent donc instamment que le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé publie annuellement des statistiques suffisamment exhaustives et précises sur les soins psychiatriques sous contrainte en France ; elles demandent également que ces mêmes chiffres, issus des Commissions départementales des soins psychiatriques soient rendus publics pour les années 2008 à 2012, le plus tôt possible, par le biais d’une circulaire de la Direction générale de la santé.

Soyez assurée, Madame la Ministre, de l’expression de nos salutations respectueuses.
 

[1] Le CRPA est membre du Réseau Européen des Usagers et Survivants de la Psychiatrie (E.N.U.S.P.), voir sur l’Internet : http://www.enusp.org/index.php/fr/


Réponse de la Ministre des affaires sociales et de la santé, 3 février 2014

 

PDF - 42.2 ko
2014-02-03 Réponse de la Ministre des affaires sociales et de la santé

Ci-joint la réponse de la Ministre des affaires sociales et de la santé du 3 février courant, à la saisine inter-organisations que le CRPA avait organisée, par lettre du 8 octobre 2013, sur l’absence de statistiques fiables sur les soins sans consentement. Cette saisine épistolaire avait également prêté lieu à une question écrite posée à la ministre par la députée de Nanterre ex-PCF (actuel groupe GDR), Mme Jacqueline Fraysse le 10 décembre dernier.

Une nouvelle importante, au 4e paragraphe de cette lettre : « la [DREES] va néanmoins communiquer prochainement à la presse une fiche panorama sur les soins psychiatriques sans consentement ». Nous devrions donc avoir prochainement un état des lieux public, des travaux statistiques en matière d’hospitalisations et de soins sans consentement, qui apporte des éclaircissements.



Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

18 février - Notre réponse à la garde des Sceaux à sa consternante missive aux magistrats et fonctionnaires de greffe

17 février - Observations du Syndicat de la magistrature devant l'Assemblée nationale sur le féminicide

17 février - Projet de loi relatif au parquet européen et à la justice pénale spécialisée : premiers pas vers une suppression du juge d'instruction ?

17 février - Une infirmière tuée à l'hôpital de Thouars (79). Premières réactions face à ce drame. « On est au bout du bout »

14 février - Manifestation à Paris des hôpitaux le 14 février

13 février - Communiqué de presse collectif pour le retrait du projet de décret sur l'open data

13 février - Soutien à l'équipe du CMMP de Poitiers et de la Vienne

10 février - APPEL USP : TOUS DANS LA RUE LE 14 FEVRIER 2020

10 février - Dr Gaël Nayt : soutien contre l'Ordre des médecins - Rassemblemenbt le 26 février à Paris

7 février - Extractions judiciaires : notre état des lieux !

6 février - Préavis de grève pour le 14 février 2020

6 février - Avis relatif à l’accès à internet dans les lieux de privation de liberté

3 février - Printemps de la psychiatrie : Psychiatrie, nouvelle offensive contre les citoyens... faisons-les battre en retraite !

3 février - 35e congrès de l'USP : Former déformer reformer, les 20, 21 et 22 mars à Paris 14e

30 janvier - CEDH 30 janvier 2020 condamnation de la France

30 janvier - Surpopulation carcérale : condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l’homme

27 janvier - Mobilisation contre la réforme des retraites : ne nous trompons pas de combat

27 janvier - A ne pas manquer : deux clips sur la psychiatrie telle qu'elle est et ne devrait pas être !

22 janvier - Tribune inter organisations pour la défense de l'hôpital public, des établissements de Santé et d'Action Sociale

22 janvier - Les violences interpersonnelles dans les lieux de privation de liberté

21 janvier - Le 1er février, fêtons les 75 ans de l'ordonnance de 1945 !

21 janvier - Représentants à la Commission d'avancement

17 janvier - Projet de suppression de conseils de prud'hommes : notre lettre ouverte à la ministre

15 janvier - Ethique à Christomaque

14 janvier - Une lettre de notre collègue Claude Schauder en défense de la psychanalyse