2013-05-27 (jpj/tgi/jld) Le juge des libertés et de la détention de Dijon donne mainlevée d’une SDT au motif que le curateur de l’interné n’avait pas été avisé de cette procédure de contrôle — L’assistance du curateur à une procédure dont son protégé est défendeur étant obligatoire

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/48TCZ ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/344

Document du lundi 27 mai 2013
Article mis à jour le 3 avril 2016

De façon connexe, sur notre site : 2012-11-23 ( jpj/tgi/jld) Le juge des libertés et de la détention de Dijon lève une mesure de soins péril imminent (SPI) au motif, entre autres, que le curateur de l’internée n’avait pas été informé dans les 24 h de cet internement.

Ou bien : 2012-09-10 (jpj/tgi/jld) Internement illégal (loi du 5 juillet 2011) — Le Juge des libertés et de la détention de Créteil lève une mesure de soins en cas de péril imminent : le curateur n’avait pas été avisé de la procédure de contrôle, celle-ci étant dés lors irrégulière.

Ainsi que : 2016-03-16 (jpj/ca) Pour la Cour de cassation le défaut de convocation du curateur lors d’un contrôle judiciaire d’une hospitalisation sans consentement est une nullité de fond qui entraîne la mainlevée de la mesure


PDF - 26.6 ko
2013-05-27 Lettre de Me Franck Petit, avocat, au CRPA

Ci-joint, de la part de Me Franck Petit du barreau de Dijon, une ordonnance de mainlevée d’une mesure de soins sur demande d’un tiers. Me Franck Petit qui a obtenu cette décision, a joint une lettre analysant cette ordonnance. La mainlevée de la mesure de soins sur demande d’un tiers (SDT) est accordée au motif que le curateur n’a pas été averti de la procédure de contrôle dont l’hospitalisation sans consentement de son protégé faisait l’objet.

PDF - 132.2 ko
2013-05-27 Ordonnance de mainlevée d’une SDT par le juge des libertés et de la détention de Dijon

En effet, selon l’article 468 du Code civil (loi du 5 mars 2007, sur les majeurs protégés), l’assistance du curateur est obligatoire dans une action en justice concernant une personne sous curatelle, comme pour défendre à cette même action. Dans les contrôles obligatoires des hospitalisations sans consentement sur demande d’un tiers, les hôpitaux sont demandeurs au maintien, les patients envoyés aux audiences, sont défendeurs. La matière est donc contentieuse, en ce sens, que l’hôpital est la partie adverse du patient qui défend, ou non, ses droits, face à la demande de maintien en hospitalisation sans consentement.



Documents joints

2013-05-27 Lettre de M<sup class="typo_expo
2013-05-27 Ordonnance de mainlevée d'une SDT (...)

Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

18 janvier - Fédération Sud Santé sociaux : 22 janvier 2019 Mobilisation Nationale de la Psychiatrie. Dignité pour les personnes soignées et pour celles qui soignent !

17 janvier - Printemps de la psychiatrie - Pour un renouveau des soins psychiques

16 janvier - La liberté de manifester vaut mieux qu'une concertation bâclée

15 janvier - Préavis de grève pour le 22 janvier 2019

14 janvier - Baisse des UV en droit des étrangers : La prime de fin d’année du gouvernement aux avocat.e.s !

11 janvier - Tribune : le droit de manifester restera-t-il sur le bord des ronds points ?

11 janvier - Projet de loi justice – Défendons ensemble une justice de qualité pour toutes et tous – Manifestation nationale à Paris le 15 janvier 2019 !

11 janvier - Appel pour la journée nationale de la psychiatrie du 22 janvier. Pétition

10 janvier - Communiqué unitaire d'appel à la manifestation du 15 janvier contre le projet de réforme de la justice

8 janvier - Ne bradons pas la liberté de manifester !

8 janvier - Proposition de loi anticasseurs : une atteinte à la liberté d’expression

2 janvier - Appel à mobilisation pour la Journée nationale de la psychiatrie le 22 janvier 2019

2 janvier - Pinel en lutte : Opération « LA PSY EN SANDWICH » le 22 janvier 2019 à Paris

1er janvier - actualité pénitentiaire décembre 2018

Décembre 2018 - Justice des enfants : non à une réforme confisquée et expédiée

Décembre 2018 - Loi de Programmation Justice 2018-2022 – Justice des mineur.e.s : le SAF et plusieurs organisations interpellent la Garde des Sceaux

Décembre 2018 - Publication de rapports de visite

Décembre 2018 - Attractivité du parquet : l'inspection vise juste

Décembre 2018 - PROJET DE LOI JUSTICE Contre la destruction du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous »

Décembre 2018 - Appel unitaire à manifester à Paris le 15 janvier 2019 contre le projet de réforme de la justice

Décembre 2018 - Plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs : La première brèche…

Décembre 2018 - MANIFESTER EST UN DROIT ! LE SAF DEMANDE L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA RÉPRESSION !

Décembre 2018 - Panne d'algorithme : Macronie suite et fin ? par Pierre Paresys

Décembre 2018 - dernières publications à la revue santé mentale

Décembre 2018 - Quel juge administratif pour les étrangers ?