2013-05-17 (art/dp) Selon l’Agence presse médicale (APM), le député Denys Robiliard présente son rapport d’étape sur l’hospitalisation sans consentement, devant la Commission des affaires sociales, le 29 mai 2013

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/A9KMj ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/332

Document du vendredi 17 mai 2013
Article mis à jour le 10 février 2015

Sur la présentation de ce rapport d’étape, cf. sur notre site : 2013-05-29 (rapp-enqu/pner/parl/an) Le député PS Denys Robiliard, rapporteur de la Mission d’information santé mentale et psychiatrie, a rendu public son rapport d’étape sur les soins sans consentement - Ce rapport contient des propositions fondamentales dont certaines ont été prônées par le CRPA.

Sur les auditions de la Mission d’information sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie, cf. sur notre site : 2013-02-21 (pner/parl/an) Audition par la Mission d’information sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie de représentants des collectifs des 39, Mais c’est un homme (dont le CRPA), et du Groupe Information Asiles.

Sur le site de l’Assemblée nationale, page dédiée à cette mission d’information : http://www2.assemblee-nationale.fr/…


Soins sous contrainte en psychiatrie : les propositions Robiliard présentées fin mai

Agence presse médicale - Par Hélène Mauduit, grand reporter.

Source : http://www.apmnews.com/accueil.php
 

PARIS, 17 mai 2013 (APM) - Le député socialiste Denys Robiliard (Loir-et-Cher) va présenter mercredi 29 mai ses propositions sur l’organisation des soins sous contrainte en psychiatrie suite à la loi du 5 juillet 2011, a-t-on appris de source parlementaire.

Il s’agit d’un « rapport d’étape » rédigé par le rapporteur de la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie, constituée en novembre 2012 (cf APM HMQAO005).

Denys Robiliard avait annoncé qu’il se pencherait sur les dispositions de la loi du 5 juillet 2011 sur les soins sous contrainte qui ont été déclarées non conformes à la Constitution par le Conseil constitutionnel le 20 avril 2012 mais aussi sur l’application de l’ensemble de la loi.

Les deux dispositions censurées (deuxième paragraphe de l’article L. 3211-12 et l’article L. 3213-8 du code de la santé publique) portaient sur les conditions particulières de mainlevée d’une hospitalisation sous contrainte pour les personnes ayant commis des infractions pénales en état de trouble mental ou ayant été admises en unité pour malades difficiles (UMD).

Le Conseil constitutionnel a fixé au 1er octobre 2013 la date d’application de la censure, pour laisser le temps au législateur de modifier la loi.

Le ministère des affaires sociales et de la santé n’a déposé aucun projet de loi et n’a pas fait connaître le sens des modifications proposées, en plus de la suppression des deux alinéas.

Denys Robiliard a indiqué qu’il pouvait, de son côté, déposer une proposition de loi.

Mais la discussion parlementaire du projet de loi ou de la proposition de loi devra se tenir pour permettre une promulgation de la nouvelle loi avant le 1er octobre.

La mission a procédé à une dizaine d’auditions sur le thème des soins sous contrainte dont des psychiatres (cf APM HMQBM001), des directeurs (cf APM HMQCF001 et APM HMQCF003), des préfets (cf APM HMQCF002), des avocats et des magistrats (cf APM HMQBP003), des usagers, des juristes et le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue.

Au-delà des deux dispositions censurées, les demandes de changements de la loi du 5 juillet 2011, allègements ou modifications de procédure, par les acteurs du monde de la santé mentale, sont nombreuses, note-t-on.

La mission d’information a changé en avril de président. Constatant qu’il manquait de temps pour se consacrer à ces travaux, l’UMP Arnaud Robinet (Marne) a cédé sa place à l’UMP Jean-Pierre Barbier (Isère).

hm/ab/APM polsan
redaction chez apmnews.com



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

18 janvier - Fédération Sud Santé sociaux : 22 janvier 2019 Mobilisation Nationale de la Psychiatrie. Dignité pour les personnes soignées et pour celles qui soignent !

17 janvier - Printemps de la psychiatrie - Pour un renouveau des soins psychiques

16 janvier - La liberté de manifester vaut mieux qu'une concertation bâclée

15 janvier - Préavis de grève pour le 22 janvier 2019

14 janvier - Baisse des UV en droit des étrangers : La prime de fin d’année du gouvernement aux avocat.e.s !

11 janvier - Tribune : le droit de manifester restera-t-il sur le bord des ronds points ?

11 janvier - Projet de loi justice – Défendons ensemble une justice de qualité pour toutes et tous – Manifestation nationale à Paris le 15 janvier 2019 !

11 janvier - Appel pour la journée nationale de la psychiatrie du 22 janvier. Pétition

10 janvier - Communiqué unitaire d'appel à la manifestation du 15 janvier contre le projet de réforme de la justice

8 janvier - Ne bradons pas la liberté de manifester !

8 janvier - Proposition de loi anticasseurs : une atteinte à la liberté d’expression

2 janvier - Appel à mobilisation pour la Journée nationale de la psychiatrie le 22 janvier 2019

2 janvier - Pinel en lutte : Opération « LA PSY EN SANDWICH » le 22 janvier 2019 à Paris

1er janvier - actualité pénitentiaire décembre 2018

Décembre 2018 - Justice des enfants : non à une réforme confisquée et expédiée

Décembre 2018 - Loi de Programmation Justice 2018-2022 – Justice des mineur.e.s : le SAF et plusieurs organisations interpellent la Garde des Sceaux

Décembre 2018 - Publication de rapports de visite

Décembre 2018 - Attractivité du parquet : l'inspection vise juste

Décembre 2018 - PROJET DE LOI JUSTICE Contre la destruction du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous »

Décembre 2018 - Appel unitaire à manifester à Paris le 15 janvier 2019 contre le projet de réforme de la justice

Décembre 2018 - Plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs : La première brèche…

Décembre 2018 - MANIFESTER EST UN DROIT ! LE SAF DEMANDE L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA RÉPRESSION !

Décembre 2018 - Panne d'algorithme : Macronie suite et fin ? par Pierre Paresys

Décembre 2018 - dernières publications à la revue santé mentale

Décembre 2018 - Quel juge administratif pour les étrangers ?