2012-12-04 C.A. Dijon • déclare sans objet un appel de l’hôpital : la personne ayant été libérée par le JLD

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/iHmCN ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/277

Document du mardi 4 décembre 2012
Article mis à jour le 27 août 2020
par  CRPA

Nous renvoyons à la page Internet de Me Franck Petit (du barreau de Dijon) : http://www.juritravail.com/maitre-p….

On lira aussi une précédente décision favorable obtenue par Me Franck Petit : 2012-09-05 JLD Dijon • Mainlevée d’une SDTU pour défaut de caractérisation de l’urgence .


PDF - 102.9 ko
2012-12-04 Ordonnance du premier président de la Cour d’appel de Dijon

En pièce jointe une belle ordonnance du premier président de la Cour d’appel de Dijon, du 4 décembre 2012, obtenue par Me Franck Petit du barreau de Dijon, qui déclare sans objet le pourvoi en appel du CHS La-Chartreuse, alors qu’une mainlevée avait été accordée par le juge des libertés et de la détention de Dijon en première instance, le 14 novembre 2012, dans le cadre d’un contrôle d’une mesure de soins dans le cas de péril imminent, pour laquelle le péril imminent (et donc l’urgence), n’avait pas été motivée.

PDF - 417.5 ko
2012-12-04 Lettre de Me Franck Petit sur une ordonnance de la Cour d’appel de Dijon

Me Franck Petit a fait suivre une analyse de cette décision à laquelle il est renvoyé (voir pièce jointe n° 2).

L’intérêt de cette décision est que la Cour d’appel de Dijon a considéré qu’un appel d’une ordonnance de mainlevée d’une hospitalisation sans consentement, venant de l’hôpital demandeur au maintien, est sans objet, alors que suite à cette ordonnance du premier juge, la personne a quitté libre l’établissement. Cette personne n’étant plus soignée et sous l’emprise de cet hôpital psychiatrique…

Il faudra, à l’avenir, penser à ce moyen, en cas d’appel hospitalier, sur une mainlevée prononcée par un juge des libertés et de la détention, puisqu’une telle jurisprudence invalide de tels appels. À moins que, dans de telles affaires, le parquet (le procureur de la République), ne se joigne à l’appel et qu’il en obtienne le caractère suspensif.



Sur le Web

27 janvier - Stop à la précarisation !

24 janvier - Et si monsieur Braun s’intéressait vraiment à la psychiatrie…

20 janvier - 38e congrès de l’Union Syndicale de la Psychiatrie à Besançon – Attention : les enfants…

13 janvier - Macron, la retraite par KO

12 janvier - Pas de santé sans santé mentale…

10 janvier - Convergence des syndicats et collectifs pour un Printemps du service public de santé

Décembre 2022 - Recommandations en urgence relatives au centre pénitentiaire de Bois-d’Arcy (Yvelines)

Décembre 2022 - Intersyndicale et Associations de Psychologues : les psychologues vous alertent

Décembre 2022 - Publication des rapports de visite du centre national d’évaluation (CNE)

Décembre 2022 - Avis relatif au centre national d’évaluation (CNE)

Décembre 2022 - Publication de rapports de visite

Décembre 2022 - Notre journée de mobilisation : les suites

Novembre 2022 - Hommage à Philippe Rappard, décédé en 2022

Novembre 2022 - Intervention de Delphine Glachant sur France Inter : le milieu de la psychiatrie en crise

Octobre 2022 - Recommandations en urgence relatives à l’établissement public de santé mentale de Vendée à La-Roche-sur-Yon (Vendée)

Juillet 2022 - Publication de rapports de visite

Juillet 2022 - Recommandations en urgence relatives au centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan (Gironde)

Juillet 2022 - L’intimité au risque de la privation de liberté

Juin 2022 - Rapport d’activité 2021

Mai 2022 - Publication de rapports de visite