2012-07-05 La Cour d’appel de Douai confirme sur le fond la mainlevée d’une SDRE

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/cAJuI ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/249

Document du jeudi 5 juillet 2012
Article mis à jour le 27 août 2020
par  CRPA

Cf. sur notre site, de façon connexe : 2011-11-03 CAA Lyon • Annulation d’un arrêté d’H.O. pour absence de procédure contradictoire .

Sur la notion d’internement abusif, voir aussi sur notre site : 2011-12-07 Problématique de l’internement abusif pour le CRPA


PDF - 1.7 Mo
2012-07-05 Ordonnance du premier président de la Cour d’appel de Douai

Ci-joint une ordonnance du conseiller délégué du premier président de la Cour d’appel de Douai, M. Y. Benhamou, du 5 juillet 2012, confirmant sur le fond une décision de mainlevée prise par le Juge des libertés et de la détention de Lille le 20 juin 2012, lors d’un contrôle obligatoire de quinzaine d’ une mesure de soins sur décision du représentant de l’État, à l’encontre de M. X (interné et défendeur).

En plus des faits décrits, il se trouve que M. X était également candidat sur une liste divers gauche pour les élections législatives des 10 et 17 juin dernier et que du fait de son internement il n’a pas pu valablement faire campagne.

La mainlevée est opérée sur le motif que la dangerosité initiale n’est plus actuellement relevée.

Au surplus, le Juge des libertés et de la détention de Lille qui avait décidé la mainlevée en première instance, avait commis un psychiatre-expert, qui a refusé sa mission excipant d’une surcharge de travail. Six autres psychiatres experts ont été contactés qui ont également refusé la mission envisagée. Le JLD s’en tenant aux éléments du dossier ordonnait la mainlevée, en basant sa décision sur une insuffisance de caractérisation de l’atteinte à l’ordre public et/ou à la sûreté des personnes.

Cette décision a été obtenue par Me Bruno Bufquin, avocat au barreau de Douai.



Sur le Web

19 janvier - L’arrivée dans les lieux de privation de liberté

13 janvier - COVID 19 : nouvelle alerte du CGLPL sur la situation des personnes enfermées

7 janvier - Notre système de santé craque

6 janvier - Les réorganisations qui désorganisent

6 janvier - Courrier du Dr Delègue à l’ARS Rhône Alpes

Décembre 2021 - Une psychiatrie publique à la dérive, sans gouvernail ni boussole…. Errare humanum est, perseverare diabolicum

Décembre 2021 - Publication de rapports de visite

Décembre 2021 - L’arrivée dans les lieux de privation de liberté

Novembre 2021 - Quand les ARS n’aiment plus compter… Appel à manifestation le 4 décembre à Paris

Novembre 2021 - Lutte contre la Covid. Bilan d’étape en 4 points

Novembre 2021 - « Réorganisation » de la psychiatrie ambulatoire : l’exemple d’Annecy

Novembre 2021 - Motion de la conférence des présidents et vice-présidents de CME des EPSM de la région Rhône-Alpes – Auvergne

Novembre 2021 - Urgences : stop aux fermetures

Novembre 2021 - Du mépris, toujours plus de mépris

Novembre 2021 - Publication de rapports de visite

Septembre 2021 - Publication de rapports de visite

Septembre 2021 - Recommandations relatives aux conditions matérielles de garde à vue dans les services de police

Juillet 2021 - Situation alarmante dans les centres de rétention administrative

Juillet 2021 - Recommandations en urgence relatives au centre pénitentiaire de Toulouse-Seysses (Haute-Garonne)

Juillet 2021 - Avis relatif à la prise en charge des personnes transgenres dans les lieux de privation de liberté