2012-07-01 (art/orp/c39 ) Peut-on réellement se soigner sans consentement ... Un article de trois soignants du Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire, pose la question dans le numéro de juillet de la revue Soins psychiatrie

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/oZmbh ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/247

Document du dimanche 1er juillet 2012
Article mis à jour le 10 février 2015
par  CRPA

Cf. sur notre site, également du Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire : 2011-06-18 (cm) Le Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire lance un appel à la résistance et à la désobéissance éthique contre la nouvelle loi sur les soins psychiatriques contraints en cours d’adoption • Avec commentaires.

Ou bien encore, sur la loi du 5 juillet 2011 : 2011-12-01 (artj/hsc) Dans l’Information Psychiatrique, décembre 2011 • L’intervention du juge des libertés depuis la loi du 5 juillet 2011 : les premiers obstacles, par Corinne Vaillant, avocate.


Un article de trois soignants du Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire :

PDF - 107.5 ko
2012-07-01 Soins psychiatrie, juillet 2012

Vous lirez avec attention cet article très intéressant (voir pièce jointe), publié par le Dr Mathieu Bellahsen (avec qui nous collaborons), et deux de ses collègues soignants, tous trois membres du Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire.

Cet article dans lequel les auteurs développent un point de vue critique sur le processus actuel de judiciarisation des internements, n’en campe pas moins le fait - fondamental - que la loi du 5 juillet 2011 est le résultat de deux logiques distinctes et antagonistes : d’une part une logique sécuritaire et hygiéniste qui tend à confondre les soins et les médicaments (les traitements, seuls soins possible en psychiatrie …) ; d’autre part une logique judiciaire, de judiciarisation partielle de l’internement qui, elle, provient d’actions judiciaires et en l’espèce d’une question prioritaire de constitutionnalité.

On notera que si, page 2. — de cet article, la paternité de la QPC du 26 novembre 2010, est attribuée au CRPA, c’est par une erreur simplificatrice des auteurs qui ne sont pas rentrés dans les arcanes de nos scissions et divergences en place en 2010, entre la requérante principale (Mme S.) qui était reliée à une ancienne scission du GIA en date de 2000 : l’AFCAP (Association française contre l’abus psychiatrique), et le GIA qui explose en même temps que cette QPC, puisque c’est en même temps et à la même époque (entre novembre et décembre 2010) que le CRPA se forme dans les conditions que nous gardons en mémoire, et qui ont été conflictuelles.

Nous précisons que, dans leur majorité, les membres du Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire sont hostiles à la judiciarisation des hospitalisations sans consentement, assimilée à un contrôle renforcé des pratiques soignantes, et à une pénalisation des patients.



Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

18 janvier - Fédération Sud Santé sociaux : 22 janvier 2019 Mobilisation Nationale de la Psychiatrie. Dignité pour les personnes soignées et pour celles qui soignent !

17 janvier - Printemps de la psychiatrie - Pour un renouveau des soins psychiques

16 janvier - La liberté de manifester vaut mieux qu'une concertation bâclée

15 janvier - Préavis de grève pour le 22 janvier 2019

14 janvier - Baisse des UV en droit des étrangers : La prime de fin d’année du gouvernement aux avocat.e.s !

11 janvier - Tribune : le droit de manifester restera-t-il sur le bord des ronds points ?

11 janvier - Projet de loi justice – Défendons ensemble une justice de qualité pour toutes et tous – Manifestation nationale à Paris le 15 janvier 2019 !

11 janvier - Appel pour la journée nationale de la psychiatrie du 22 janvier. Pétition

10 janvier - Communiqué unitaire d'appel à la manifestation du 15 janvier contre le projet de réforme de la justice

8 janvier - Ne bradons pas la liberté de manifester !

8 janvier - Proposition de loi anticasseurs : une atteinte à la liberté d’expression

2 janvier - Appel à mobilisation pour la Journée nationale de la psychiatrie le 22 janvier 2019

2 janvier - Pinel en lutte : Opération « LA PSY EN SANDWICH » le 22 janvier 2019 à Paris

1er janvier - actualité pénitentiaire décembre 2018

Décembre 2018 - Justice des enfants : non à une réforme confisquée et expédiée

Décembre 2018 - Loi de Programmation Justice 2018-2022 – Justice des mineur.e.s : le SAF et plusieurs organisations interpellent la Garde des Sceaux

Décembre 2018 - Publication de rapports de visite

Décembre 2018 - Attractivité du parquet : l'inspection vise juste

Décembre 2018 - PROJET DE LOI JUSTICE Contre la destruction du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous »

Décembre 2018 - Appel unitaire à manifester à Paris le 15 janvier 2019 contre le projet de réforme de la justice

Décembre 2018 - Plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs : La première brèche…

Décembre 2018 - MANIFESTER EST UN DROIT ! LE SAF DEMANDE L’ARRÊT IMMÉDIAT DE LA RÉPRESSION !

Décembre 2018 - Panne d'algorithme : Macronie suite et fin ? par Pierre Paresys

Décembre 2018 - dernières publications à la revue santé mentale

Décembre 2018 - Quel juge administratif pour les étrangers ?