2012-06-06 (jp-ccl/ce/can) La nouvelle ministre de la Santé et son administration défendent mordicus la loi sarkozyste du 5 juillet 2011 sur les soins sans consentement

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/r8YyR ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/238

Document du mercredi 6 juin 2012
Article mis à jour le 4 février 2013
par  CRPA

Voir à ce sujet l’article suivant sur notre site : 2011-07-18 (rég/lég) Décrets d’application du 18 juillet 2011 de la loi du 5 juillet 2011 sur les soins psychiatriques sans consentement.


PDF - 639.8 ko
2012-06-06 Mémoire du ministère de la Santé devant le Conseil d’État
Mémoire en défense dans l’affaire des décrets d’application de la loi du 5 juillet 2011

Vous trouvez ci-joint le mémoire en défense établi par Mme Catherine de Salins, conseillère d’état détachée, et directrice des affaires juridiques du Ministère des affaires sociales et de la santé, par délégation de la ministre des affaires sociales et de la santé, Mme Marisol Touraine, contre l’une des deux requêtes en annulation que le CRPA a déposées devant le Conseil d’état, en septembre 2011, contre les deux décrets d’application du 18 juillet 2011, de la loi du 5 juillet 2011.

En l’espèce c’est le décret 2011-847 qui est ici défendu par la nouvelle administration de la santé. Ce décret porte sur, entre autres, les programmes de soins, et les admissions en UMD. Un mémoire succinct des services du premier ministre suit, qui s’en remet à l’argumentaire du ministère de la santé… Ces deux jeux de conclusions datent du 6 juin 2012, c’est à dire de la nouvelle administration socialiste dirigée par J.-M. Ayrault désignée le 16 mai 2012, à l’issue des élections présidentielles du 6 mai 2012 qui ont porté les socialistes au pouvoir…

Vous observerez que le nouveau gouvernement défend ici mordicus la loi du 5 juillet 2011, in extenso, contre nos attaques, voulant surtout éviter une annulation totale ou partielle d’un de ses deux décrets par le Conseil d’État.

Nous devrions avoir une audience dans cette affaire devant le Conseil d’État début 2013 (pour donner un ordre d’idée).

N.B. : Mme Catherine de Salins fait état d’une délégation de signature de sa ministre. Ce sont les fonctionnaires de la DGS cités en première page de ce mémoire qui, très vraisemblablement, sont les auteurs de ces conclusions. Ces fonctionnaires restent, quand les ministres passent. Si l’administration précédente avait été une administration de temps de guerre, ils continueraient d’appliquer les même règles de ce régime précédent sous le nouveau régime. Principe de “continuité” de l’État…

Ce sont donc là des socialistes qui défendent une loi-clé du sarkozysme.



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

6 décembre - « Recommandations en urgence relative au centre hospitalier Le Rouvray à Sotteville-les-Rouen du Contrôleur général des lieux de privation de liberté »

3 décembre - Décret open data des décisions de justice : on achève bien les chevaux…

29 novembre - Non ! La pilule ne passe toujours pas !

28 novembre - Observations devant la mission d'information de l'Assemblée nationale sur l'immunité parlementaire

26 novembre - Recommandations en urgence relatives au centre hospitalier du Rouvray à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime)

24 novembre - Le contrôle des suites du programme de soins : la position de la Cour de cassation

22 novembre - Appel à la grève pour la défense du service public de la Justice

22 novembre - Décret de procédure civile : improvisation, opacité et mépris

22 novembre - Avis relatif à la prise en charge des personnes détenues atteintes de troubles mentaux

21 novembre - Face aux philippiques, grève et action

20 novembre - Printemps de la psychiatrie - Pour soigner sans entrave

20 novembre - Communiqué commun des organisations syndicales représentatives des personnels médicaux hospitaliers et des internes du 20 novembre 2019

20 novembre - Communiqué unitaire : Le Premier ministre ne répond pas à la gravité de la situation

19 novembre - Pour ne plus subir. Lettre ouverte de l'équipe du secteur de psychiatrie d'Asnières. Le 14 novembre 2019

18 novembre - Budget 2020 : Toujours les mêmes écueils !

18 novembre - Nos observations dans le cadre du « Grenelle des violences conjugales »

17 novembre - La Cour de cassation confirme que le contrôle de la légalité d'un placement en chambre d'isolement ne relève pas du JLD

16 novembre - Communiqué Action Praticiens Hôpital - Jeunes Médecins - Santé des migrants : APH-JM s'oppose a toute dégradation des soins

15 novembre - Journées Scientifiques de la Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe (SFPPG), 20 et 21 mars 2020

14 novembre - Le Syndicat de la magistrature déménage !

12 novembre - Printemps de la psychiatrie : appel à manifestation, hôpital de rue éphémère et conférence de presse

12 novembre - Partout en France, la mobilisation pour l'hôpital public s'organise

11 novembre - il faut différencier isolement et contention

8 novembre - Publication de rapports de visite

7 novembre - Nos libertés, qui pour les garantir ?