2012-05-31 (jpa/jord/ho) Loi du 27 juin 1990 — Le conseil de l’ordre des médecins du Rhône déboute une plainte contre un médecin du secteur privé signataire d’un certificat médical concluant à une H.O. illégale et annulée comme telle - Mission de service public oblige

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/OwJG3 ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/245

Document du jeudi 31 mai 2012
Article mis à jour le 23 mars 2014
par  CRPA

Cf. sur cette même affaire, notre article : 2011-02-16 (jpj/tgi/ord/cin) TGI Paris, hospitalisation d’office annulée : créance d’indemnisation non sérieusement contestable, provision • Référés, RG 10-60475, Melle N. K..


PDF - 1.4 Mo
2012-05-31 Conseil de l’ordre des médecins du Rhône
Décision de débouté

Dans une décision du 31 mai 2012, en matière d’internement arbitraire, la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins Rhône-Alpes, déboute une demande de condamnation d’un médecin d’exercice privé qui avait été signataire d’un certificat médical d’hospitalisation d’office, en tant que médecin non psychiatre extérieur à l’hôpital psychiatrique d’accueil de la requérante. Cet internement d’office a été annulé par la juridiction administrative et a prêté lieu à une indemnisation provisionnelle par le juge des référés du TGI de Paris.

La demande est rejetée au motif qu’aux termes de l’alinéa 1er de l’article L 4124-2 du code de la santé publique, les médecins chargés d’un service public et effectuant des actes au titre de leur fonction publique, ne peuvent pas être poursuivis directement devant le Conseil de l’ordre des médecins, à moins que ne soit prouvée contre eux une faute détachable de la mission de service public.

En l’espèce, le médecin poursuivi exerçait dans une clinique privée, mais a été considéré comme remplissant une fonction publique en ayant rédigé - dans des conditions très contestables d’ailleurs - un certificat médical concluant à une hospitalisation d’office prise directement par la Préfecture, sans passage par une mesure municipale.

En est-il de même en matière d’HDT ? Toujours est-il que cela forme tout de même en la matière toute une impunité.



Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

20 février - Bref compte rendu de l'audition concernant le bilan de la loi 2013 sur les soins psychiatriques sans consentement

20 février - Les soins sans consentement en psychiatrie : bilan après quatre années de mise en œuvre de la loi du 5 juillet 2011

19 février - APPEL DES PSYCHIATRES ET MEDECINS DU CH LE VINATIER BRON

17 février - Exigence 1 : Pour une justice indépendante

17 février - Dix exigences pour la justice en 2017

17 février - Majorité pénale à seize ans. Non, être un enfant n'est pas une excuse mineure !

17 février - Prochains conseils nationaux : dimanche 9 avril, 21 mai et 25 juin 2017

17 février - Réunion publique le 24 mars 2017 à Poitiers - MIGRANTS : SOLIDARITE ! Hospitalité pour les migrants

16 février - Ordonnance n° 2017-192 du 16 février 2017 relative à l'adaptation des dispositions législatives relatives aux ordres des professions de santé | Legifrance

16 février - Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2017-192 du 16 février 2017 relative à l'adaptation des dispositions législatives relatives aux ordres des professions de santé | Legifrance

15 février - Article de Libération du 15 février 2017 : Les chiffres affolants des soins psy sans consentement

14 février - Appel à la Grève Nationale du 7 mars 2017 pour la Défense du Service Public de Santé, du Secteur Médico-Social et contre les Politiques d'Austérité

14 février - Prescription pénale : les bonnes intentions ne font pas une bonne législation

10 février - Libertés fondamentales : il faut consulter !

9 février - Avis relatif au travail et à la formation professionnelle dans les établissements pénitentiaires