2011-10-19 (jpj/tgi/jld) Le juge des libertés et de la détention de Lyon donne mainlevée d’une hospitalisation d’office (SPDRE) au motif que le certificat initial fondant l’arrêté préfectoral est insuffisamment circonstancié

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/9Oaor ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/175

Document du mercredi 19 octobre 2011
Article mis à jour le 28 août 2016

Ci-joint une ordonnance de mainlevée du 19 octobre 2011 d’une hospitalisation d’office (SPDRE) prononcée le 10 octobre 2011. Le motif juridique de la mainlevée est que le certificat médical servant de fondement à l’arrêté préfectoral est insuffisamment circonstancié et ne décrit pas en quoi le comportement de la personne trouble de façon grave l’ordre public ou est dangereux pour lui même ou pour autrui.

Cf. de façon connexe : 2016-04-21 (jpj/tgi/jld) Le JLD de Versailles donne mainlevée une mesure de SDRE, au motif du défaut de motivation des certificats médicaux quant à la dangerosité du patient


PDF - 74.1 ko
2011-10-09 JLD de Lyon
Ordonnance de mainlevée d’hospitalisation en SPDRE (ancienne H.O.)

À noter que la compétence de l’ordre judiciaire est écartée sur la question de l’appréciation de la compétence juridique du médecin certificateur initial, dans le cadre des missions de SOS médecins, alors qu’il est soutenu que ce médecin n’est pas inscrit au tableau départemental de l’ordre des médecins du Rhône.

On observera que le Groupe Information Asiles est intervenant dans cette procédure qui concernait un de ses adhérents.



Documents joints

2011-10-09 JLD de Lyon
2011-10-09 JLD de Lyon
Ordonnance de mainlevée d’hospitalisation en SPDRE (ancienne H.O.)

Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois