2011-08-12 (artj/doctj-mins-minj-mini) Le ministère de la santé dédie une page de son site à la mise en œuvre de la loi du 5 juillet 2011

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/K2uwM ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/149

Document du vendredi 12 août 2011
Article mis à jour le 13 février 2020

Le Ministère chargé de la santé consacre une page dédiée de son site sur l’Internet à la mise en œuvre de la loi du 5 juillet 2011 relative aux « soins » psychiatriques sans consentement cliquer sur ce lien.


Nous reproduisons ci dessous le texte de cette page du site sur l’Internet du Ministère de la santé à laquelle nous renvoyons quant aux liens eux-mêmes, cliquer sur ce lien

Cette reproduction n’est faite qu’à titre d’information.

Notez bien que cette page a été retirée par le webmestre du ministère de la Santé en 2013 du fait de l’adoption par le Parlement de la proposition de loi du 27 septembre 2013 modifiant la loi du 5 juillet 2011.

Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé (Secteur Santé)

Réforme de la loi relative aux soins psychiatriques

juillet 2011

À la suite d’une question prioritaire, le Conseil constitutionnel a décidé que la loi de 1990, qui organise les soins sans consentement en psychiatrie, devait être réformée. Cela pour permettre une intervention du juge des libertés et de la détention (JLD) pour le maintien d’une personne en hospitalisation sans son consentement pour une période de plus de 15 jours. Les travaux menés en 2010 ont débouché sur le vote d’une nouvelle loi par le parlement le 22 juin 2011 : celle-ci applicable depuis le 1er août.
 

Les textes législatifs et juridiques

— Loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, cliquer sur ce lien.

— Décret n° 2011-846 du 18 juillet 2011 relatif à la procédure judiciaire de mainlevée ou de contrôle des mesures de soins psychiatriques, cliquer sur ce lien (PDF - 190.9 ko) (préparé par le ministère chargé de la justice).

— Décret n° 2011-847 du 18 juillet 2011 relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, cliquer sur ce lien (PDF - 191.3 ko) (préparé par le ministère chargé de la santé).

— Circulaire CIV/03/11 du 21 juillet 2011 présentant les principales dispositions de la loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge et du décret n° 2011-846 du 18 juillet 2011 relatif à la procédure judiciaire de mainlevée ou de contrôle des mesures de soins psychiatriques, cliquer sur ce lien (PDF - 1.3 Mo) (ministre chargé de la justice et des libertés).

— Circulaire n° DGOS/R4/2011/312 du 29 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, cliquer sur ce lien (PDF - 104.7 ko) (ministre chargé de la santé).

— Annexes de la circulaire, cliquer sur ce lien (PDF - 1 Mo)

— Circulaire du 11 août 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, cliquer sur ce lien (PDF - 2.5 Mo) (ministre chargé de l’intérieur et ministre chargé de la santé).

— Les supports pédagogiques

La réforme de la loi psychiatrie de 1990 : 8 points-clés pour vous guider
— Le vade mecum (PDF - 198.7 ko).
— Le diaporama (PDF - 134.5 ko).
— La réforme de la loi psychiatrie de 1990 : mise en œuvre.
— Le diaporama (PDF - 62 ko).
— Les certificats et avis médicaux (PDF - 25.5 ko).
— La procédure sur demande d’un tiers ou en cas de péril imminent (PDF - 31.7 ko).
— La procédure sur décision du représentant de l’État ou de l’autorité judiciaire : entrée dans le dispositif de soins (PDF - 52.6 ko).
— L’escorte des personnes hospitalisées sans consentement (PDF - 87.7 ko).

— La foire aux questions

La foire aux questions sur la réforme des soins psychiatriques (mise à jour 9 août 2011) (PDF - 188.6 ko)

— Les modèles d’arrêtés et autres documents-modèles

Les modèles d’arrêtés

Les décisions du directeur d’établissement.
Le modèle de saisine du juge par le préfet (PDF - 36.5 ko).
Information à l’attention des personnels des Agences régionales de santé utilisant le logiciel HOPSY (gestion des arrêtés préfectoraux)

La poursuite de l’utilisation du logiciel HOPSY (version 1.4.7 actuelle) est recommandée à partir du 1er août 2011, selon des modalités spécifiques décrites dans un guide.

Concernant les échéances de saisine du juge des libertés et de la détention, un outil complémentaire à HOPSY (sous forme d’une feuille de calcul Excel) est mis à votre disposition.

Le guide et l’outil « saisines JLD » sont disponibles depuis le logiciel HOPSY (onglet "intra").

Pour en savoir plus

— Dossier législatif de la loi relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge

— Pour toute question : lopsy2011[@]sante.gouv.fr

Source :

Direction générale de la santé
Direction générale de l’offre de soins
14, avenue Duquesne
75007 Paris



Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

4 août - Avenir de l'audience : nos observations devant le CNB

3 août - Notre porte étroite sur la loi instaurant des mesures de sûreté à l'encontre des auteurs d'infractions terroristes à l'issue de leur peine

30 juillet - Amende forfaitaire pour usage de stupéfiants : une illusoire fermeté pour de réels effets pervers

24 juillet - Publication de rapports de visite

20 juillet - Il est temps d'arrêter les prolongations sécuritaires

14 juillet - Observations sur la loi organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire

13 juillet - Appel pour le 14 juillet 2020 : Le beau casting ou les pompiers pyromanes

11 juillet - Communiqué APH & JM du 11 juillet 2020 : Le Ségur et les médecins : l'erreur politique

11 juillet - Tract unitaire : Ensemble pour que notre système de Santé et d'Action sociale soit une priorité nationale !

10 juillet - 2014-2020 : retour sur six ans d’action au CGLPL

10 juillet - 35e congrès de l'USP sur le thème "La psychiatrie d'après" du 11 au 13 septembre 2020 à Paris

10 juillet - Conférence gesticulée : « Je ne suis pas là pour vous écouter » - La démission de la psychiatrie face au capitalisme

10 juillet - Grand débat : Financer la psychiatrie, Gouverner l'hôpital

9 juillet - Dignité en prison : un droit enfin effectif

8 juillet - Le Conseil d'État interdit une nouvelle fois au gouvernement de fouler aux pieds la liberté de manifester

8 juillet - Rétention : la Justice se rend à l'Intérieur

7 juillet - L'État décide de frapper au porte-monnaie les départements qui résistent au fichage des enfants

7 juillet - Notre courrier au nouveau Garde des Sceaux

6 juillet - « Les enfermés » : un livre photographique pour donner à voir la réalité de l’enfermement

5 juillet - CGLPL respect des droits fonadementaux à l'épreuve du covid

5 juillet - Liberté d'expression et poursuites disciplinaire

5 juillet - ce ne pas faute de l'avoir annoncé

5 juillet - un constat de plus sur l'état de la psychiatrie

2 juillet - Les droits fondamentaux des personnes privées de liberté à l’épreuve de la crise sanitaire

30 juin - Nos observations devant la commission relative à l'avenir de la profession d'avocat son équilibre économique et ses conditions d'exercice