2011-05-21 (art) Psychiatrie : le Sénat vote, la lutte continue…

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/mlBMK ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/106

Document du samedi 21 mai 2011
Article mis à jour le 23 mai 2011

Dans son journal « Hebdo, tout est à nous », le Nouveau Parti Anticapitaliste résume la situation en place sur le projet de réforme des « soins » psychiatriques.

Lien article : http://www.npa2009.org/

Psychiatrie : le Sénat vote, la lutte continue…

Samedi 21 mai 2011
Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 103 (19/05/11)

Malgré le psychodrame en commission [1], le Sénat a finalement adopté sans modification significative la loi sécuritaire sur les soins psychiatriques, par 172 voix pour, et 151 voix contre (323 voix exprimées sur 335 votants).

Il était hors de question pour le gouvernement d’aboutir au rejet d’un projet emblématique de la politique sécuritaire de Sarkozy. L’exécutif s’est toutefois trouvé sur la défensive face à une contestation qu’il n’attendait pas.

Les navettes parlementaires vont se poursuivre en mai et juin, en vue d’une adoption définitive du texte en juillet.

Un nouveau rassemblement unitaire a eu lieu à l’occasion du vote au Sénat, et la mobilisation va continuer contre un texte dont la mise en application va s’avérer complexe, dans l’état de crise de la psychiatrie publique.

Comme le soulignait le tract du NPA distribué lors du rassemblement du 10 mai, « La mise en place d’un traitement purement sécuritaire de la folie est l’autre face du démantèlement du service public de psychiatrie, qui s’accélère dramatiquement aujourd’hui. Tout le dispositif de soins, permettant d’accueillir, au plus près, sans condition, la souffrance là ou elle émerge, est fragilisé. Insidieusement les obstacles se multiplient rendant l’accès aux soins difficile. Le regroupement et la disparition des CMP [2] les éloigne des patients. Les délais d’attente s’allongent, les procédures administratives injustifiées se développent pour les soins ambulatoires (demandes de cartes Vitale, de papiers d’identité, facturation de soins qui doivent être gratuits). Elles créent autant de faits accomplis qu’il suffira ensuite de légaliser, pour en finir avec cette politique de santé publique qu’est la politique de secteur. Les conditions d’hospitalisation se dégradent. La gestion d’entreprise de l’hôpital est destructrice du soin (services en permanence saturés, manque de disponibilités soignantes, réponses hâtives et avant tout médicamenteuses qui détruisent toute possibilité de construire une relation soignante).

Notre combat unitaire pour le retrait du projet sécuritaire doit se prolonger en un combat pour un service public de psychiatrie ayant le moyen d’assurer un accueil digne et humain de la folie. »

Hebdo Tout est à nous ! 103 (19/05/11)


[1La commission des Affaires sociales a préalablement rejeté le texte, la gauche étant majoritaire lors de la séance.

[2CMP : Centres médico-psychologiques.


Commentaires  Forum fermé

Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

17 mai - Première victoire relative au fichier biométrique des mineurs non accompagnés !

16 mai - COMMUNIQUE DE PRESSE UNITAIRE Proposition de loi pour l’aide sociale à l’enfance : Un pas en avant… deux pas en arrière… et au final c’est le droit des jeunes qui recule !

16 mai - Réaction ! Le Conseil d’Etat accepte de renvoyer au Conseil Constitutionnel la question de la conformité à la Constitution du fichage des mineur.es isolé.es étranger.es

15 mai - Proposition de loi Bourguignon pour l'aide sociale à l'enfance : un pas en avant...deux pas en arrière...

15 mai - Réforme de la procédure d’appel : les avocats méritent mieux qu’un râteau !

14 mai - L'USP et les élections professionnelles

13 mai - Communiqué commun contre le projet de loi de destruction de la fonction publique

13 mai - 1er mai : Régressions générales, mobilisation générale !

13 mai - Observations auprès de l'IGJ sur le bilan de la procédure d'appel

13 mai - Observations sur les conditions de lutte contre la délinquance économique et financière

13 mai - Nos observations sur le traitement de la criminalité organisée par les JIRS

13 mai - Commission d'avancement : nos revendications, nos actions et notre profession de foi

13 mai - Contributions sur la réforme de la Cour de cassation

13 mai - Communiqué commun : demande d'abrogation du décret autorisant l'échange d'informations entre le fichier Hopsyweb et le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT)

10 mai - Se soigner, être fiché, être fliqué

9 mai - Rapport d’activité 2018

6 mai - Prochain CN : le 23 juin 2019

6 mai - Appel à la grève le 9 mai 2019

2 mai - Quand manifester n’est plus un droit mais un risque

2 mai - Pour le 1er mai le SAF célèbre les travailleuses et les travailleurs à sa façon : Plafonnement des indemnités en cas de licenciement injustifié, on ne lâche rien !

2 mai - Projet de protocole additionnel à la convention sur les droits de l’homme et la biomédecine du Conseil de l’Europe

26 avril - JUSTICE INDÉPENDANTE ?

18 avril - Rapport de l’Observatoire toulousain des Pratiques Policières – OPP

16 avril - Le SAF apporte tout son soutien à notre consœur Brigitte JEANNOT et réaffirme son opposition aux vidéo-audiences pour les demandeurs d’asile

15 avril - NON A UNE DECHEANCE DE NATIONALITE DE FAIT! POUR LE RETOUR DES FRANCAIS DU LEVANT! JUSTICE ET HUMANITE!