2011-04-29 (agd, cm) LDH Paris Radio libertaire 19h-21h André Bitton, sur les soins psychiatriques sans consentement, une réforme au péril des libertés individuelles

• Pour citer le présent article : http://goo.gl/5ELpr ou http://psychiatrie.crpa.asso.fr/91

Document du vendredi 29 avril 2011
Article mis à jour le 11 septembre 2015

Ligue des Droits de l’Homme,
section Paris 8e-17e

Émission « Des gens des droits »
Radio libertaire 89.4
vendredi 29 avril 2011 | 19-21h

"Soins psychiatriques sans consentement.

Une réforme au péril des libertés individuelles"

Ana Verissimo.

Intervenant : André Bitton

1. — De la loi du 27 juin 1990 modernisant la vieille loi du 30 juin 1838, à la réforme actuelle. Les étapes d’une extension continue du champ d’application de la psychiatrie.

2. — Un processus continu de légalisation de la contrainte aux soins psychiatrique en ambulatoire.

3. — Une aggravation sans précédent de la répression psychiatrique. Le tournant politique et médiatique de la tuerie au Centre hospitalier des Pyrénées de Pau dans la nuit du 17 au 18 décembre 2004. Le discours de N. Sarkozy à l’hôpital psychiatrique Érasme d’Antony le 2 décembre 2008.

4. — La nécessité d’une lutte juridique. La QPC du 26 novembre 2010, et son détournement par le gouvernement dans la réforme en cours. La nécessité d’une lutte médiatique et politique : les manifestations du 15 mars et du 9 avril 2011.

Conclusion : une mobilisation nécessaire. Une connexion impérative entre les professionnels en désaccord, les "usagers" et leurs associations et les organisations militantes. Un rôle fédérateur possible pour la LDH.

Pour écouter Radio libertaire
— À partir du net : http://ecoutez.radio-libertaire.org:8080/radiolib.m3u
— Ou ici : http://media.radio-libertaire.org/php/podcast.rss.php
— Sur les ondes : 89,4 MHz


Commentaires  forum ferme

Publications

Derniers articles publiés

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois